Derniere Minute
Désormais www.amanien.info sur tablette, smartphone, traduit en plusieurs langues et affiche les pharmacies de garde. Contact: 40 01 35 92 |
Visite(s)

Biographie

ASSAHORE Konan Jacques Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique

Né le 8 Juillet 1961, ASSAHORE Konan Jacques est marié, père de 05 enfants.

ÉTUDES UNIVERSITAIRES ET ACADÉMIQUES
1989 : Diplômé du Cycle Supérieur de l’École Nationale d’Administration (Option Trésor) ;
1987 : Maitrise en Droit Public à l’Université Nationale de Côte d’Ivoire.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE AU TRÉSOR PUBLIC

Depuis juin 2011 : Directeur Général Adjoint du Trésor Public :

- Contribution à la définition des orientations stratégiques ;
- Contribution à la définition et à la conduite de la politique managériale ;
- Garant aux côtés du Directeur Général des valeurs de l’institution ;
- Mise en œuvre des politiques publiques préalablement définies dans les domaines confiés ;
- Pilotage de projets stratégiques :

Compte Unique du Trésor (CUT) :
o Élaboration du document de stratégie de mise en place du CUT ;
o Suivi de l’étude d’impact de la clôture des comptes publics dans le système bancaire privé ;
o Sensibilisation des acteurs (Représentant Résident du FMI, Gouverneurs de District, Présidents de Conseils Régionaux, Maires, Directeurs Généraux des EPN, Directeurs Généraux de Banques, etc.) ;
o Conduite de la phase pilote.

Revue des applications informatiques dans le cadre de la mise en œuvre des directives de l’UEMOA ;
o Suivi de la mission AFRITAC sur les macros processus ;
o Suivi des recommandations.

- Représentation institutionnelle et participation aux négociations avec les partenaires au développement :
- Membre de la délégation présidentielle ayant négocié l’emprunt Congo ;
- Participation aux négociations de divers prêts projets (Banque Mondiale, BAD, BOAD)
- Membre du Comité Technique Interministériel de la CAN 2021.

- Coordination avec l’ensemble du système bancaire de l’UEMOA, des négociations de restructuration de l’encours des bons du Trésor non honorés du fait de la crise post électorale (607 milliards de FCFA retraités) :
- Discussion avec les places financières de la Sous-Région (Dakar, Cotonou, Ouagadougou, etc.) ;
- Discussion séparée avec la Banque Régionale des Marchés (BRM) du Sénégal ;
- Conclusion de différents accords.
- Coordonnateur depuis 2011 des activités de mobilisation des ressources sur le marché des capitaux :
- Vice-Président du Comité chargé de conduire la première notation financière de la Côte d’Ivoire ;
- Membre du Comité chargé de conduire l’émission inaugurale de l’eurobond 2014 et de l’émission de l’eurobond 2015 ;
- Membre du Comité chargé de conduire l’émission du SUKUK 2015 ;
- Participation aux Roads Shows dans les 8 pays membres de l’UEMOA dans le cadre des émissions de titres publics ;
- Négociations avec les Investisseurs Institutionnels (Banques, Sociétés d’Assurances et Institutions de Sécurité Sociale) ;
- Structuration des emprunts TPCI et contributions à leur placement ;
- Conduite de la stratégie de communication (promotion radio-télé) à l’intention des particuliers dans le cadre des emprunts TPCI.

- Coordination des activités de divers comités :
Comité Permanent de Concertation Etat/secteur bancaire sur la commande publique :
o Conduite des réunions mensuelles du Comité Trésor Public - APBEF-CI -Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF) ;
o Suivi de la mise en œuvre des engagements de chaque acteur du Comité.

Comité de Suivi des Titres d’État et Instruments Financiers (COSTEIF) :
o Élaboration de la stratégie d’intervention sur le marché des capitaux ;
o Élaboration du calendrier d’intervention sur le marché des capitaux ;
o Préparation des documents d’émission (arrêté, note d’information, suivi du visa de la note d’information auprès du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers) ;
o Suivi des évènements sur valeur (tombées d’échéance) ;
o Suivi de la mise en œuvre du programme d’activités du Comité ;
o Élaboration du rapport annuel d’activités.

Comité de promotion de la bancarisation :
o Conduite des réunions mensuelles avec les membres du Comité (BCEAO - APBEF-CI -Association Professionnelle des Services Financiers Décentralisés - Association des Usagers des Banques - Direction Générale des Impôts) ;
o Suivi des diligences ;
o Conduite des campagnes de sensibilisation.

Comité Balance :
o Conduite des réunions hebdomadaires ;
o Suivi du Tableau d’Avancement de la Comptabilité (TAC) des postes comptables;
o Suivi de la production de la Balance Générale des Comptes du Trésor (BGCT) ;
o Suivi des diligences ;
o Suivi de la production du Compte Général de l’Administration des Finances (CGAF).

Comité TOFE base BGCT :
o Conduite des réunions hebdomadaires ;
o Suivi des diligences ;
o Suivi de la production du Tableau des Opérations Financières de l’État (TOFE base BGCT).


2005 – 2011 : Agent Comptable de la Dette Publique (ACDP) :

- Suivi de la Trésorerie des projets cofinancés (gestion de 200 comptes bancaires ouverts à la Banque Nationale d’Investissement) ;

- Suivi de la trésorerie de la dette publique (gestion de 5 comptes bancaires dont 2 à la BCEAO, 1 à Citibank New York, 1 à Citibank Paris, et 1 à la Banque de France) ;
- Paiement des dépenses de la dette publique (dette conventionnée, valeurs mobilières, dette extérieure) ;
- Paiement des dépenses des projets cofinancés ;
- Gestion comptable des dettes avalisées et des dettes rétrocédées ;
- Gestion comptable de la dette titrisée ;
- Recouvrement du versement des entreprises ;
- Établissement mensuel de 205 états de rapprochements bancaires ;
- Gestion comptable de la dette extérieure dans le cadre de l’initiative PPTE ;
- Réévaluation de la dette extérieure en devise en fin d’année ;
- Reddition des comptes ;
- Suivi des relations avec la BCEAO et les Bailleurs de fonds (FMI, BIRD, BAD, UE,
etc.) ;
- Création de la catégorie des Agents Comptables de Projets ;
- Contribution à la mise en place de l’instruction 192 sur la gestion des projets cofinancés.

2000 – 2005 : Trésorier Général de Yamoussoukro :
- Mobilisation des recettes fiscales et non fiscales de l’État ;
- Mobilisation des taxes communales ;
- Gestion des valeurs inactives de l’État et de la commune ;
- Gestion de la Trésorerie de l’État et de la Commune ;
- Paiement des dépenses de l’État et de la Commune ;
- Production de la Comptabilité des opérations de l’État et de la Commune ;
- Reddition des comptes de l’État et de la Commune ;
- Suivi et encadrement des postes comptables de la circonscription financière ;
- Secrétariat du Comité de Trésorerie de la Région des Lacs ;
- Représentation ;
- Membre du Comité de Jugement des Offres (COJO) au niveau départemental.

1999 – 2000 : Agent Comptable de la Dette Publique (ACDP) :
- Suivi de la Trésorerie des projets cofinancés (gestion de 150 comptes bancaires) ;
- Suivi de la trésorerie de la dette publique (gestion de 5 comptes bancaires) ;
- Paiement des dépenses de la dette publique (dette conventionnée, valeurs mobilières, dette extérieure) ;
- Paiement des dépenses des projets cofinancés ;
- Gestion comptable des dettes avalisées et des dettes rétrocédées ;
- Recouvrement du versement des entreprises ;
- Établissement mensuel de 155 états de rapprochements bancaires ;
- Gestion comptable de la dette extérieure ;
- Reddition des comptes ;
- Suivi des relations avec la BCEAO et les Bailleurs de fonds (FMI, BIRD, BAD, UE,
etc.).

1997 – 1999 : Trésorier Général d’Aboisso :
- Mobilisation des recettes fiscales et non fiscales de l’État ;
- Encaissement des recettes douanières ;
- Mobilisation des taxes communales ;
- Gestion des valeurs inactives de l’État et des communes ;
- Paiement des dépenses de l’État et des communes ;
- Gestion de la Trésorerie de l’État et des communes ;
- Tenue de la Comptabilité des opérations de l’État et des communes ;
- Production du compte de gestion de l’État et des communes ;
- Suivi et encadrement des postes comptables de la circonscription financière ;
- Représentation.

1996 – 1997 : Fondé de Pouvoirs à l’Agence Comptable Centrale de la
Comptabilité (ACCC) :
- Contribution à la définition et la conduite de la politique managériale ;
- Garant aux côtés de l’ACCC des valeurs du service ;
- Suivi de la trésorerie globale de l’État à travers le compte principal ouvert à la BCEAO ;
- Suivi de la gestion des devises ;
- Suivi des comptes des Collectivités Territoriales, des EPN et des Sociétés d’État ouverts dans les livres du Trésor Public;
- Suivi des obligations cautionnées ;
- Suivi des approvisionnements des postes comptables ;
- Élaboration de l’instruction sur l’encaisse maximum à détenir par les postes comptables ;
- Tenue de la comptabilité du poste ;
- Production des comptes de gestion.

1994 – 1996 : Chargé d’Études du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique :
- Examen de dossiers de Conseils d’Administration ;
- Réalisation d’études spécifiques ;
- Production de mémos et de fiches techniques.

1992 – 1994 : Chef de Service des comptes et budgets communaux à la Direction de la Comptabilité Parapublique (DCPP) :
- Réception et examen des budgets communaux ;
- Participation aux réunions de la commission d’examen et d’approbation des budgets communaux ;
- Assistance aux Receveurs Municipaux dans la tenue de la comptabilité des Collectivités Territoriales ;
- Mise en état d’examen des comptes de gestion des Receveurs Municipaux ;
- Transmission des comptes de gestion à la Chambre des Comptes de la Cour Suprême ;
- Animation de modules à l’intention des Maires, pour le compte du Bureau International du Travail (BIT) sur la gestion financière et comptable des Collectivités Territoriales.

1990 – 1992 : Agent à la Direction de la Comptabilité Parapublique (DCPP) :
- Mise en état d’examen des comptes de gestion des Receveurs Municipaux ;
- Participation aux missions d’assistance dans les recettes municipales ;
- Élaboration des procès-verbaux et comptes rendus des réunions de service.


AUTRES EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

2016 : Proposé pour représenter l’État de Côte d’Ivoire au sein du Conseil
d’Administration de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et du Dépositaire Central/Banque de Règlement (DC/BR) ;

2013 – 2014 : Président du Conseil d’Administration de la Banque pour le
Financement de l’Agriculture (BFA) :
- Représentant de la vision et des intérêts de l’État ;
- Présidence des réunions du Conseil d’Administration ;
- Présidence des Assemblées Générales ;
- Suivi du contrôle de la Banque ;
- Fixation des modalités et du montant de la rémunération et des avantages en nature du Directeur Général ;
- Détermination de la durée de fonction du Directeur Général ;
- Examen et étude des dossiers du Conseil d’Administration ;
- Gestion du conflit social entre le Directeur Général et le personnel.

Depuis 2013 : Membre du Conseil d’Administration de la NSIA Banque :
- Représentant de la vision et des intérêts de l’État ;
- Contribution à la détermination des orientations et des objectifs de la Banque ;
- Participation au contrôle permanent de la gestion de la Banque ;
- Adoption et validation des comptes ;
- Examen et études des dossiers du Conseil ;
- Participation aux réunions du Conseil d‘Administration ;
- Membre du Comité d’éthique.

2012 : Membre du Conseil d’Administration de la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) :
- Représentant de la vision et des intérêts de l’État ;
- Contribution à la détermination des orientations et des objectifs de la Banque ;
- Participation au contrôle permanent de la gestion de la Banque ;
- Adoption et validation des comptes;
- Examen et études des dossiers du Conseil ;
- Participation aux réunions du Conseil d‘Administration.

2011 – 2013 : Membre du Conseil d’Administration de Côte d’Ivoire Télécom
(CI-TELCOM) :
- Représentant de la vision et des intérêts de l’État ;
- Contribution à la détermination des orientations et des objectifs de la Société ;
- Participation au contrôle permanent de la gestion de la Banque ;
- Adoption et validation des comptes ;
- Examen et études des dossiers du Conseil ;
- Participation aux réunions du Conseil d‘Administration.

Depuis 2011 :Membre représentant l’État de Côte d’Ivoire au sein du Conseil
Régional de l’Épargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) :
- Contribution à la détermination des orientations et des objectifs de l’organe ;
- Examen des dossiers d’agrément des intervenants commerciaux;
- Examen des dossiers de visa des émissions de titres publics ;
- Examen des dossiers d’agrément des émissions des autres acteurs du marché ;
- Participation aux sessions tournantes du Conseil Régional dans les 8 pays membres de
l’UEMOA.

2008 – 2011 : Membre du Conseil d’Administration de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) :
- Représentant de la vision et des intérêts de l’État ;
- Contribution à la détermination des orientations et des objectifs de la Société ;
- Participation au contrôle permanent de la gestion de la Banque ;
- Adoption et validation des comptes ;
- Examen et études des dossiers du Conseil ;
- Participation aux réunions du Conseil d‘Administration ;
- Membre du Comité d’Audit.

1992-1997 : Formateur à l’École Nationale d’Administration (ENA) :
- Chargé de cours de gestion financière et comptable des Collectivités Territoriales ;
- Chargé de cours sur l’organisation et le fonctionnement du Trésor Public.


MISSIONS HORS CÔTE D’IVOIRE

2015 : Conduite de la mission de benchmarking au Cameroun sur le CUT ;
2014 : Participation au Forum Investir en Côte d’Ivoire en compagnie du Premier Ministre (Londres) ;
2014 : Participation aux Assemblées du Printemps du FMI et de la Banque Mondiale (Washington) en compagnie du Premier Ministre ;
2013 : Membre de la délégation présidentielle à l’occasion de la visite d’État du Président de la République au Congo Brazzaville ;
2012 : Participation au Conseil d’Administration de Côte d’Ivoire Télécom à Paris (France) ;
2012 : Participation au Conseil d’Administration de la SIB avec Attijariwafa Bank comme actionnaire majoritaire à Casablanca (Maroc) ;
2011 : Participation au Conseil d’Administration de la SIB à Paris (France) dans le cadre du rachat de la SIB par Attijariwafa Bank ;
2010 : Participation au Conseil d’Administration de la SIB à Paris (France) ;
2009 : Participation au Conseil d’Administration de la SIB à Paris (France) avec le Crédit Agricole comme actionnaire majoritaire;
2009 : Voyage d’études de l’Association des Comptables Supérieurs du Trésor Public (ACST-CI) en qualité de Président de l’Association (Maroc) ;
2004 : Voyage d’études au Trésor Sénégalais en qualité de Président de l’ACST-CI (Sénégal).


STAGES ET FORMATIONS PROFESSIONNELLES

2016 : Formation sur le MCC (Millenium Challenge Corporation) à Abidjan ;
2014 : Formation sur la notation financière (Bloomfield Investment) à Abidjan ;
2012 : Sessions de renforcement des capacités sur les thèmes : marché financier régional, marché monétaire, notation souveraine, rôle de la BRVM/DCBR à Abidjan ;
2010 : Formation sur la Qualité dans le service Public à l’AFNOR Paris ;
2010 : Formation sur la norme ISO 9001 à l’AFNOR Lyon ;
2008 : Formation MIRI (HEC Paris) à Abidjan ;
2004 : Formation sur le thème : la gestion axée sur les résultats et les indicateurs de performance (SETYM Montréal).

CONNAISSANCES INFORMATIQUES
- Word ;
- Excel ;
- Powerpoint ;
- Outils Internet.


LANGUES
- Français : Lu et parlé, niveau excellent ;
- Anglais : Lu et parlé, niveau moyen ;
- Allemand : Lu, niveau moyen.

VIE ASSOCIATIVE ET LOISIRS
- Président de Club de Maracana (Club des Amis du Samedi de Yopougon) ;
- Conseiller Spécial du Président de la Mutuelle de développement de Boukébo S/P Languibonou (Bouaké) ;
- Président de l’Association des Comptables Supérieurs du Trésor Public (ACST-CI) ;
- Lecture de revues économiques ;
- Voyages. [...]
[...]

Actualités Biographie

FOOTBALL/CRISE A LA FIF:-52 PRÉSIDENTS DE CLUBS AFFICHENT LEUR SÉRÉNITÉ ET VEULENT AUDITER LA FIF DE 2012 A CE JOUR
TOURNOI DE FOOTBALL FÉMININ DOTE DE LA COUPE UFOA B DES DAMES/ LE TIRAGE AU SORT A EU LIEU: Les Éléphantes de Côte d’Ivoire ouvriront le bal dans la poule A
Ministère de la Jeunesse et de Sports: Bilan positif du Ministre François Albert Amichia
MALAISE DANS LE FOOTBALL IVOIRIEN : LES PRÉSIDENTS DE CLUBS FONT BLOC POUR LE DÉPART DE SIDY DIALLO
San-Pedro: Fc parc remporte le tournoi doté de la coupe \'’ du Ministre Souleymane Diarrassouba\"
Mondial Russie 2018/ CÔTE D’IVOIRE - Maroc : Le Sélectionneur des Éléphants et ses joueurs confiants pour un match décisif le samedi contre le Maroc
FOOT JEUNES / 11èm EDITION-MONDIALITO 2017 : EFY, GRAND VAINQUEUR
Après ses médailles aux mondiaux d’athlétisme: Le chef de l’État offre 40 millions à Marie Josée Talou
FOOTBALL/ ÉLIMINATOIRES MONDIAL RUSSIE 2018 (4èm Journée CIV-GABON : (1-2)) LES ÉLÉPHANTS CALENT
8ème Jeux de la Francophonie-Basket-ball (Féminin):la Côte d’Ivoire éliminée par le Sénégal
FOOTBALL/ VIIIème Jeux de la Francophonie: La Côte d’Ivoire qualifiée pour les demi-finales
8ème Jeux de la Francophonie: Deux médailles d’or pour la Côte d’Ivoire en une journée
Yamoussoukro/ FC Kb plus veut jouer la coupe du district
Éliminatoires CAN 2019: Malick Tohé appelle à la mobilisation
Finale du tournoi mémorial Mme Dombrowski ce dimanche 28 mai à San-Pedro
Eléphants: Kamara Ibrahim nommé sélectionneur chez les locaux
FIMADA (MARACANA) / SUPER DIVISION 2017 : GEMC DE YOPOUGON NOUVEAU CHAMPION DE COTE D’IVOIRE
Le Ministre Amichia François Albert inaugure le stade de Tiebissou
Tennis Academy: La sélection des participants de la seconde édition lancée
San-Pedro/ La 5ème édition du tournoi de pétanque doté du trophée Bakayoko Moussa

PENSEE DU JOUR

« Nous sommes tous solidaires du même destin, du destin de l’Afrique et si nous pouvons mener de front la lutte pour la paix à l’intérieur de nos pays, la paix entre nos pays, la paix entre nos pays et le reste du monde, alors nous aurons servi l’Afrique. »
Conférence de presse sur le dialogue
Abidjan, 28 avril 1971
FELIX HOUPHOUET BOIGNY

METEO

RECEVOIR NOS ARTICLES

Enregistrer votre Nom et votre Email et recevez nos bulletins d'informations hebdomadaire

THEME AUDIO DE LA SEMAINE

Les leaders

INVITE DU JOUR

Le Pr?sident Ouattara et la CAN 2015

ON DIT KOI?

Niger : cinq soldats et un civil tués dans une attaque terroriste à Toumour NIAMEY, 18 janvier (Xinhua) -- L'attaque perpétrée par des combattants du groupe terroriste Boko Haram mercredi soir contre une compagnie des forces armées nigériennes à Toumour, dans la région de Diffa (extrême sud-est du Niger), proche de la frontière nigériane, a fait six morts, cinq militaires et un civil, a annoncé jeudi la chaîne de radio privée nigérienne ANFANI. En outre, une dizaine de véhicules appartenant à l'armée ont été emportés par les assaillants, qui ont aussi brûlé plusieurs autres véhicules, dont un char de combat, a fait savoir la même source, sans donner plus de précisions sur le bilan du côté des assaillants. Mercredi, des sources de sécurité ont rapporté que cette base militaire avait été attaquée par des hommes lourdement armés. Après de violents combats, les militaires ont mis en déroute les assaillants venus du Nigeria, avant même l'arrivée des renforts dépêchés de Diffa. La région de Diffa subit depuis près de trois ans des attaques à répétition de la part de Boko Haram. Lancées à partir de ses positions nigérianes, ces attaques ont fait des centaines de victimes civiles et militaires nigériennes et des milliers de déplacés au Niger et au Nigeria. Grâce aux opérations de grande envergure engagées depuis plus d'un an par une force multinationale mixte composée des armées du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria contre la secte terroriste, ces attaques ont connu une relative accalmie dans la région ces derniers temps.
Le plus haut conseiller politique chinois s'entretient avec la présidente du Sénat gabonais BEIJING, 17 janvier (Xinhua) -- Le plus haut conseiller politique chinois Yu Zhengsheng s'est entretenu mardi à Beijing avec la présidente du Sénat gabonais Lucie Milebou. "La Chine et le Gabon doivent se soutenir mutuellement sur les sujets ayant trait à nos intérêts fondamentaux et à nos préoccupations majeures, afin de consolider le fondement politique des relations bilatérales", a déclaré M. Yu, président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC). Le 19e Congrès national du Parti communiste chinois qui s'est tenu en octobre a souligné que la Chine était prête à renforcer la solidarité et la coopération avec d'autres pays en développement, ce qui apportera de nouvelles opportunités au partenariat entre la Chine et le Gabon et au développement de l'Afrique, a indiqué M. Yu. La Chine est prête à aider le Gabon à réaliser un nouveau développement et salue la participation du Gabon au sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine qui se tiendra en Chine plus tard cette année, a fait savoir M. Yu. Il a appelé à promouvoir les échanges entre la CCPPC et le Sénat gabonais sur la gouvernance nationale, le développement économique, l'amélioration du bien-être du peuple et la préservation de la stabilité et l'unité ethnique. Mme Milebou a déclaré que le Gabon attachait de l'importance aux relations avec la Chine et que le Sénat gabonais s'apprêtait à intensifier les échanges amicaux avec la CCPPC.
L'Afrique demeure une priorité de la diplomatie chinoise La tradition diplomatique de la Chine voulant que ses ministres des Affaires étrangères choisissent, chaque année, l'Afrique comme destination de leurs premières visites à l'étranger montre que l'Afrique est toujours une priorité de la diplomatie chinoise, a indiqué samedi à Kigali le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite au Rwanda. Cette tradition diplomatique se poursuit depuis 28 ans, a fait remarquer M. Wang lors d'une conférence de presse à l'issue d'une entrevue avec le président rwandais Paul Kagame, ajoutant que la Chine était toujours l'ami et le partenaire le plus fiable de ses frères africains. Il a également présenté les attentes de son pays concernant le sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) qui aura lieu cette année à Beijing, un forum officiel établi en 2000 avec pour objectif de renforcer la coopération amicale entre les deux parties. Le FCSA est un canal important permettant de mener un dialogue collectif et d'approfondir la coopération mutuellement bénéficiaire entre la Chine et l'Afrique, car il constitue la plateforme la plus grande et la plus productive pour les 29 pays membres de la coopération Sud-Sud, a souligné le ministre chinois. Le sommet du FCSA en décembre 2015 à Johannesburg (Afrique du Sud) s'est tenu avec un grand succès, a indiqué M. Wang, ajoutant que la Chine était disposée à renforcer la communication et la consultation avec les amis africains pour élever le sommet de Beijing de cette année à un nouveau niveau. De nombreux pays africains apprécient et soutiennent l'initiative "la Ceinture et la Route" proposée par le président chinois Xi Jinping, et la Chine souhaite insuffler un nouvel élan à la coopération avec l'Afrique à travers la mise en oeuvre conjointe de cette initiative, a-t-il souligné. En tant qu'extension naturelle et historique de "la Ceinture et la Route", l'Afrique ne devrait pas être absente dans le processus de co-construction, et ne devrait pas non plus être laissée derrière dans le développement mutuel de la Chine et du monde, a ajouté M. Wang. Le ministre chinois, qui est en Afrique pour sa première tournée à l'étranger de l'année, se rendra également en Angola, au Gabon et à Sao Tomé et Principes, après son séjour au Rwanda.
Près de 200 migrants morts ou disparus en Méditerranée à début-2018, selon l'OIM GENEVE, 10 janvier (Xinhua) -- On dénombre près de 200 migrants ou réfugiés morts ou disparus dans la mer Méditerranée sur la route destinée à l'Europe, plus d'une semaine après le début de l'année 2018, a déploré mercredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Les garde-côtes libyens ont secouru mardi près de 300 migrants qui se trouvaient à bord de trois bateaux gonflables, mais selon les témoignages de survivants, environ 100 sont toujours disparus. L'OIM, qui était présente au point de débarquement à Tripoli, a fourni de l'eau et de la nourriture aux survivants. Ces derniers sont pour la plupart originaires de pays africains, notamment la Gambie, le Sénégal, le Soudan, le Mali et le Nigeria. "Il est triste de voir que pendant les dix premiers jours de 2018 près de 800 migrants ont été sauvés ou interceptés au large des côtes libyennes et que davantage de personnes ont perdu la vie en mer", a déclaré Othman Belbeisi, chef de mission de l'OIM en Libye. "Il faut faire plus pour réduire les mouvements irréguliers et dangereux de personnes le long de la route de la Méditerranée centrale", a-t-il ajouté. Au total 81 décès de migrants ou réfugiés ont été enregistrés en mer Méditerranée lors des 8 premiers jours de l'année, principalement dans les eaux séparant la Libye de l'Italie. Par comparaison, l'OIM n'a enregistré que 26 décès de migrants sur les routes de la mer Méditerranée au cours du mois de décembre 2017, à un moment où les décès de migrants en Méditerranée étaient en forte baisse.
Inauguration du premier Conseil d'entreprises franco-chinois à l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron en Chine PARIS, 9 janvier (Xinhua) -- Le premier Conseil d'Entreprises franco-chinois a été inauguré et a tenu sa première réunion mardi, à l'occasion de la visite officielle du président français Emmanuel Macron en Chine, a annoncé mardi le Comité France-Chine (CFC) dans un communiqué. Cette première réunion du Conseil a d'ailleurs été clôturée en présence des présidents français et chinois Emmanuel Macron et Xi Jinping. Ce Conseil d'Entreprises franco-chinois a pour objetif "de porter les recommandations des entreprises françaises et chinoises dans les domaines économiques auprès des gouvernements des deux pays", explique le communiqué. Il fédère un noyau dur d'une trentaine d'entreprises françaises et chinoises à parité égale, impliquées pour toutes sur le long terme dans la relation bilatérale, représentées nommément par leur CEO. La France et la Chine se sont accordées pour lancer ce premier Conseil d'entreprises franco-chinois lors d'une déclaration conjointe franco-chinoise du 5ème dialogue économique et financier de haut niveau qui s'est tenu à Beijing le 1er décembre 2017 entre le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, et le vice Premier-Ministre chinois Ma Kai. Sa mise en œuvre a été confiée au CFC côté français et à la CCCME (China Chamber of Commerce for import and export and Machinery and Electronic products) côté chinois, opérateur pour le ministère du Commerce (MOFCOM). Présent depuis 40 ans en Chine, le CFC rassemble des entreprises françaises implantées sur le territoire chinois qui représentent un chiffre d'affaires mondial de plus de 1 300 milliards d'euros, et de plus de 100 milliards d'euros en Chine, avec 4 millions d'employés dans le monde et plus de 250 000 en Chine. Il est co-présidé actuellement par Jean-Pascal Tricoire, PDG de SCHNEIDER ELECTRIC et Jean-Louis Chaussade, DG de SUEZ. "Cette création est un pas significatif qui marque l'implication des chefs d'entreprises français et chinois dans le cadre d'un business dialogue régulier et institutionnalisé entre la France et la Chine. Il permettra de pousser des recommandations pragmatiques et au plus proche de la réalité des entreprises auprès des dirigeants des deux pays", souligne le communiqué.

KIOSQUE A JOURNAUX

Amanien.info © 2017 Tous droits réservés