L'ONG MOCAM-CI organise une campagne de sensibilisation sur le VIH/Sida et la sécurité routière à San-Pedro

Pour le Mouvement Chrétien d’Assistance Médico-social de Côte d’ivoire, apprendre aux populations les comportements adéquats à adopter sur les routes, mais aussi responsabiliser les futurs usagers sur les risques, peut être un moyen pertinent pour améliorer la sécurité  routière.

 

 Et ce à travers, une campagne de sensibilisation sur le VIH/Sida et la sécurité  routière, qu’il a organisé le jeudi 29 novembre 2018  à l’intention des populations riveraines des voiries  en cours de bitumage dans le quartier Jules-ferry de San-Pedro, et des travailleurs de la société en charge des travaux.

 

Etaient présents à cette cérémonie, le représentant de la mission de contrôle des travaux le groupement IETEF/ICID,  de l’antenne régional du PRICI, les chefs coutumiers, les responsables d’associations de transporteurs urbains ainsi que les populations et la société Colas d’Afrique en charge des travaux.

 

Selon, le Directeur exécutif de l’ONG MOCAM-CI, Koffi Raymond, cette journée s’inscrit dans le cadre du projet d’aménagement et de bitumage des voiries de San-Pedro.  A cet effet,  son ong a été choisi pour gérer le volet social de ce projet.

 

« Vous savez que, quand il y a la route il y a forcément des dégâts. Donc nous, à notre tours nous sensibilisons la population pour comprendre que  l’opportunité de la route  c’est le développement. Dans nos activités, nous identifions les besoins de la population et nous les transmettons au PRICI et à la mission de contrôle qui sont chargés  de la gestion du projet », a-t-il indiqué.

 

Prenant la parole, Amon Jérôme,  président de cette organisation, a d’abord remercié la population pour sa présence massive à cette rencontre. Pour lui, la sensibilisation sur le VIH/SIDA s'explique le fait que les personnes commises pour la réhabilitation des routes pourraient avoir des contacts intimes avec la population locale. D'où la crainte d'un risque de contraction de la maladie sexuellement transmissible. 

"La mission de MOCAM.CI est de faire en sorte, qu'à travers des campagnes de sensibilisations que les risque de contraction soient neutralisés", a-t-il fait savoir,avant d’inviter la population à s’impliquer d’avantage dans la réalisation des différents projets PRICI à réaliser dans la commune de San-Pedro.

 

Lagognon Thierry

PARTENAIRES