Le nouveau maire de San-Pedro assure les journalistes de sa localité de sa disponibilité dans l'exercice de leur métier

La délégation de l’Union des Journalistes et des Professionnels de Médias de San-Pedro (UJSP), conduite par son président Benson Koffi de la Radio de la paix a présenté le dimanche 25 novembre 2018 son bureau, au Secrétaire d'Etat chargé des PME et  maire nouvellement élu de la commune de San-Pedro, Anoblé Miézan Félix.

Pour le président Benson Koffi, il était question au cours de cette rencontre avec le premier Magistrat de le féliciter pour sa victoire aux sorties des élections du 13 octobre 2018 mais en même temps lui présenter le bureau de l’union.

Une démarche saluée par le maire qui a, à son tour, félicité les correspondants pour la mise en place de cette union. Car dit-t-il, ‘’c’est dans l’union qu’on est encore plus forts’’. Il a tenu rassuré le bureau de l'UJSP de la disponibilité de son conseil à accompagner cette union dans ses différentes activités. 

Le tout nouveau premier magistrat de la cité portuaire, a profité de ces échanges pour afficher ses ambitions pour San-Pedro. Dans les grandes lignes de son programme, il annonce l’implication concrètement de son conseil dans les projets de modernisation de la seconde ville portuaire de la Cote d'ivoire pour lui donner fière allure à la dimension de ses immenses potentialités.

« Mon objectif, c’est de faire en sorte que, la ville de San-Pedro, soit une ville d’excellence, c’est-à-dire, la première ville du pays. L’émergence de la Côte d’ivoire passera par la ville de San-Pedro », a-t-il promis.

La culture, le tourisme, le sport, la mise en place d’un service communautaire de santé et services sociaux, politique visant à améliorer les conditions de vie des populations. Voilà entre autres quelques-uns des projets que le premier magistrat a versés à cette occasion pour argumenter ses ambitions.

La communication n’est pas en reste. Il s'agit entre autres de la construction de la maison de la presse, la création d’une télévision communale, l’organisation et la rentabilisation de la radio communale, la création d’un magazine mensuel relatant le fonctionnement de la municipalité.

Pour lui, ces ambitions demandent de l’audace et un effort collectif. C’est pourquoi, Félix Anoblé a exhorté les journalistes à un engagement dans le travail pour devenir des journalistes de développement. 

Lagognon Thierry

PARTENAIRES