La mouvance « TROP C'EST TROP » a organisé une conférence de presse ce mardi pour décrier le dysfonctionnement du pays. Pour le conférencier BAMBA ABOU, ça suffit !!!

Ils étaient environ cinq cent jeunes et vieilles personnes tous âges confondus, appartenant à cinquante d’associations de la société civile venus au baron de Yopougon pour crier leur ras-le bol par rapport aux difficultés que vivent les habitants du pays.

Il s’agit selon le conférencier, des restrictions abusives de l’importation des véhicules d’occasion, des indemnités de logements, de la pénurie d’eau potable, du monopole exercé par l’Etat sur certains services et de la cherté des cautions et des prix des logements.

BAMBA Abou a insisté sur les factures exorbitantes d’électricité et l’eau, la chute du prix du cacao et de l’hévéa qui représente un manque de considération infligé à nos populations. A ce chapelet, s’ajoute le problème de l’école qui demeure un casse-tête chinois pour les dirigeants de la Côte d’ivoire.

En conclusion, le conférencier a appelé à la solidarité et à l’union des populations pour revendiquer un état de droit. Parce que, pour lui, les ivoiriens vivent dans une prison à ciel ouvert. Pour cela, il lance un appe l vibrant à toutes les forces vives de la nation d’être à leurs cotés pour protester contre cette situation qui est en train gangréner le pays.

BK

PARTENAIRES