Dernière minute

Koumassi/ Après les échauffourées avec des commerçants: Dembele Aboubacar rassure :"Le Maire a toujours privilégié le dialogue"

La commune de Koumassi a vécu des affrontements le samedi 26 octobre, dans le secteur dénommé "haoussabougou", entre des commerçants et des agents de la Mairie. Selon Dembele Aboubacar, directeur de la communication de la Mairie de Koumassi, les populations ne doivent pas faire d'amalgame, car cet incident ne concerne pas les ressortissants haoussa, qui ont toujours adhéré aux actions du Maire , mais plutôt un petit groupe de commerçants qui s'opposent à la vision du Maire Cisse Bacongo. "Depuis trois mois, nous mettons en place notre politique de sectorisation des commerces. Nous voulons regrouper les commerces par secteurs d'activité de sorte qu'il y ait des sites pour vendeurs de bois, de cosmétiques, de matériels de construction,  des quincaillerie ect... Nous ne voulons pas que les commerces soient rapprochés des habitations et nous voulons construire des aires de jeux" dit - t- il. Selon lui, l' équipe de la Mairie était allé à houassabougou pour demander à ceux qui sont installés sur les trottoirs d' enlever les marchandises et les mettre dans les magasins, en attendant de rejoindre le site qui leur est réservé pour leurs commerces. " Le Maire Cisse Bacongo est toujours sur le terrain, il fait le tour de la commune pour voir comment les choses se passent. Il a constaté que les marchandises occupaient la voie dans ce secteur et demandé qu' on y mette de l' ordre. Un petit groupe qui n' adhère pas s' est attaqué aux agents de la Mairie avec des armes blanches , des gourdins et ont blessé une dizaine d' agents. Le Maire a fait intervenir la police et 13 personnes ont été arrêtées" dit Dembele. Ces personnes sont des ressortissants de la sous région. 

Le directeur de la communication dément les rumeurs qui circulent dans la commune. " Le Maire n, a pas été touché , ni poursuivi. C' est un homme qui est au contact de la population et l' estime que cette population sans distinction a pour le Maire grandi. Depuis le début, le Maire remet de l' argent à certains déguerpis, aux commerçants. Le Maire a aidé ceux qu' il pouvait et ces personnes lui sont reconnaissantes". Il ajoute que le Maire prône l' apaisement et ne veut pas mettre tout le monde dans le même panier. "Le Maire est l' autorité, mais il a toujours privilégié le dialogue et la sensibilisation. Il travaille et les chantiers sont entre autres la piscine municipale, la place de l' espérance Dominique Ouattara au grand carrefour, les routes, les aires de jeux"dit-t- il. Le 1er novembre, sera inaugurée la bourse du bois, site réservé aux vendeurs de bois. Mais avant, la semaine de l' habitat organisé par le ministère de la ville, sera lancée le 31 octobre à la place inch allah de Koumassi. Cet événement a au menu un panel qui se tiendra le 4 novembre à la salle de mariage de la mairie sur la sécurisation foncière et des stands au grand carrefour de Koumassi, où exposeront les structures chargées de l' urbanisme. " je demande à toute la population de soutenir le Maire Cisse Bacongo , qui aime le travail bien fait et qui veut donner un nouveau visage à la commune de Koumassi. Les vrais commerçants ne se sentent pas co ncernés par l' incident.C ' est ce qu' il faut retenir et ne pas s' en prendre aux innocentes personnes" a dit le directeur de la communication.

Calvin Wandji

PARTENAIRES