Commune de Koumassi/ Le Directeur de la Communication réagit à propos des déguerpissements : « Le Maire Cissé Bacongo veut améliorer le cadre de vie des populations »

La Commune de Koumassi vit ces derniers jours au rythme des déguerpissements  le long des principales artères et même des voies secondaires de la commune.  Plusieurs magasins et autres lieux de  commerce ont été détruits sur injonction de la Mairie.  Selon Dembelé Aboubacar,    Directeur de la communication  du Maire , ces déguerpissements  des trottoirs et de toutes les voies obstruées par les populations de manière désordonnée,  s’inscrivent  dans les actions du Maire Cissé Ibrahim Bacongo, qui a fait de l’assainissement, de l’environnement et du cadre de vie l’une de ses priorités. «  Les sont installés sur les emprises, là où l’eau doit circuler. Ce qui provoque les inondations et empêche le déroulement des travaux entrepris.  Lors de la rencontre du Maire avec   4 ministres , ils ont  constaté la situation et le gouvernement a donné son accord pour les déguerpissements  des trottoirs.  Nous allons faire du pavage  sur les trottoirs, en commençant par les 5 principaux axes d’entrée de la commune. Suivra l’emménagement paysager, et l’ouverture de nouvelles voies comme à Inch Allah » dit-il.   Il ajoute qu’une deuxième voie d’entrée sera construite au quartier campement. Le directeur de la communication relève que les commerçants déguerpis  des zones occupées de façon désordonnée seront regroupés par secteur d’activité et recasés. « Le Maire a entrepris la construction d’un parc à bois en face du  dépôt Sotra, pour reloger les vendeur de bois. A côté, les mécaniciens ont été recasés.  Sur la voie du camp commando-Soweto, des magasins seront construits  pour reloger les quincailleries, le secteur des sanitaires etc.… Les secteurs des fruits et légumes,  de la cosmétique, de la bureautique  seront également recasés. » a dit Dembelé Aboubacar.  Il annonce que le grand marché  sera détruit,  pour être reconstruit. Toutefois, les commerçants recensés seront relocalisés en attendant la fin  des travaux.  Sur le plan de la sécurité il note que Le Maire Cissé Bacongo a eu une rencontre avec le préfet de police et les responsables  sécuritaires de la commune, pour mettre en place une stratégie en vue d’améliorer la sécurité dans la commune.

 Le Maire compte  dit-il accompagner ces forces de sécurité avec du matériels et des véhicules notamment.  Par ailleurs, une gare routière  des taxis est en construction, pou mettre fin  aux  conflits entre les syndicats.   En outre, une piscine municipale sera construite au quartier 05.  Le jeudi, le Maire a reçu le gouverneur du district Beugré Mambé, pour une balade lagunaire et constater que des  destructions seront effectuées afin de valoriser la baie lagunaire, mais aussi assurer la sécurité des populations.  Dembelé  souligne que tous les travaux sont entrepris pour le bonheur des populations de Koumassi. « Le Maire échange régulièrement avec les chefs des communautés,  pour prendre les  préoccupation des populations. Il échange aussi avec les employés de la Mairie, pour la bonne marche de cette structure. Dès son arrivée il a non seulement maintenu à leur poste tous les agents, mais il a revalorisé les salaires à 100.000 francs minimum.  Pour les femmes, la 1ère dame viendra pour la prise en compte des femmes de la commune dans le FAFCi. D’autres projets sont entrepris pour  l’autonomisation des femmes et des jeunes. ».  Selon lui, il ne faut pas regarder seulement les déguerpissements, du fait que les magasins ont été construits sur les emprises ou sur les trottoirs en empêchent à l’ONAD de faire de travaux pour éviter les inondations, mais regarder tous les grands projets du Maire cissé Bacongo pour la commune de Koumassi. «  c’est dur de déguerpir,  mais les populations vont apprécier après. Koumassi autrement, c’est au delà du slogan,  un cha ngement de mentalité, de comportement. Après les gens verront les résultats de ces actions et vont aimer » a souligné Dembelé.

Calvin Wandji

PARTENAIRES