Bouaké: 2ème journée des JIF, les femmes du vivriers sensibilisées

Après le panel sur l’autonomisation des femmes à travers le numérique, ce sont les femmes du vivriers qui on bénéficier le mercredi 06 Mars 2019 au foyer jeune Viateur d'un atelier de formation et de sensibilisation. Le thème, Comment reconnaître les maladies du manioc et les combattre a tété une occasion des les conférenciers de donner les rudiments au participantes. C'est ce qu'explique le Docteur PITA Justin, Directeur exécutif du programme WAVE de l'Université Félix Houphouet Boigny :<< Nous avons insisté sur les maladies virales du manioc qui réduisent ici en Côte d'Ivoire 40% de la production agricole, donc si on peut reconnaître ces maladies et éviter de prendre des boutures malades, on peut booster la production de 40% >>. A sa suite Le Professeur KONE Daouda a fait une présentation sur la qualité, la diversification et l'utilisation des biopesticides. Pour lui, l'élément premier qu'il faut rechercher est la qualité de la semence, explique-t-il:<< Faut que la semence soit de qualité, que l'itinéraire technique soit de qualité et pendant le transport il faut faire un stockage de qualité. Aussi il faut diversifier les cultures sur la même parcelle comme ça lorsqu'une culture ne réponds vous pouvez vous tourner vers une autre pour ne pas rester toute l'année dans la faim >>. Pour l'heure l'atelie r est très bien apprécié par les participantes qui espèrent très vite voir les bénéfices de ces formations.

 

Venance sery

PARTENAIRES