Aménagement urbain / Dembelé Aboubacar Directeur de la communication de la Mairie de Koumassi « Le Maire Cissé Bacongo a une vision futuriste de la commune

La commune de Koumassi est en plein chantier, depuis la prise de fonction du nouveau Maire Ibrahim Cissé dit Bacongo .Selon Dembelé Aboubacar, Directeur de la communication , le premier chantier du Maire était de vaincre le désordre et permettre à la commune de respirer dans tout ses coins et recoins.  « Nous sommes aujourd’hui au bout du processus de mise en ordre de la commune et avec la fin de la saison des pluies, les chantiers vont s’accélérer. L’assainissement était une priorité et ceux qui habitent la commune constatent que les entreprises chargés du curage des caniveaux sont tout le temps sur le terrain.  Parce que la cause du  problème  c’était l’ensablement,  les sachets et autres déchets qui bouchent les caniveaux. Et il fallait y remédier .Nous constatons tous qu 'il n y a pas eu d'inondations cette année dans la commune» dit-il.   Il ajoute que  dans le cadre du programme d’urgence, certaines zones devaient bénéficier d’un nouveau drainage des eaux de ménages.  Mais les entreprises avaient du mal à exécuter les travaux, du fait que ces zones étaient occupées. « Les ouvrages ont été installés finalement et seront bientôt livrées.  Ces travaux  doivent se poursuivre pour qu’on ait moins de sable, d’où la décision d’installer des pavées »  a-t-il souligné.

 Ces travaux nécessitent de grands investissements. « Pour ce qui concerne le curage des caniveaux, cela relève de la Mairie. Pour les autres ouvrages, nous remercions le président de la République  Alassane Ouattara, le gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui avait déjà pris la mesure des choses en décaissant  l’argent pour l’assainissement de Koumassi. Nous avons engagé des entreprises pour les travaux et rien ne pourra nous faire reculer » souligne Dembelé.  Concernant les nouvelles routes qui sont en construction, il note que tout cela était inscrit dans un schéma  directeur, avant que les gens ne viennent s’installer sur ces voies.  Il explique que le quartier campement, qui n’a qu’une seule entrée et sortie, aura  une nouvelle voie d’ici la fin de l’année.   En ce qui concerne les commerçants, le directeur de la communication  soutient que Le Maire a une politique de regroupement par secteur d’activité. Ainsi, à l’instar des garagistes qui ont un site désormais, les vendeurs de bois ont été regroupés à la bourse du bois, aménagé pour les accueillir.  Il en sera de même pour les menuisiers, quincaillers, vendeurs de produits cosmétiques etc.. qui seront installées sur le boulevard antanorio.

 « Au niveau du grand carrefour de koumassi, un espace a été dégagé pour les vendeurs. Pour les jeunes du Djassa, ceux qui ont des diplômes  sont inscrits dans le programme emploi-jeune et suivront des formations.  D’autres qui veulent poursuivre leurs activités seront installées dans la partie supérieure du marché Dje Konan.   Il faut signaler que certains qui avaient des appréhensions ne se sont pas signalés lors du  recensement.  Nous essayons de traiter leurs cas avec les responsables des commerçants pour que tous soient recasés » a-t-il dit.  Le Directeur de la communication  souligne que des espaces verts  et aires de jeux qui manquent seront  construits, comme à la Sicogi où l’aire de jeux est en cours de finition. Cet espace pourra aussi abriter différentes cérémonies de réjouissances.  « Pour ce qui concerne les établissements scolaires du primaire, la réhabilitation de l’école Mondon nous a encouragé, parce que suite aux travaux les résultats scolaires se sont améliorés.  Nous poursuivons avec le groupe scolaire Lagune, où une nouvelle clôture a été construite avec des grilles, ainsi qu’une cantine et la reconstruction de la maternelle. Cela va s’étendre à d’autres établissements scolaires ».  Dans le cadre des grands projets structurants, les travaux avancent bien selon Dembelé . « Par exemple au grand carrefour de Koumassi, le cadre de vie va être amélioré. Il y avait trop de violences, avec la gare routière.

Le Maire Cissé Bacongo veut  faire en sorte que cela soit la véritable porte d’entrée à  partir de l’aéroport.  Une fontaine géante est en construction et cette place de l’espérance portera un illustre nom.  Les enfants et les populations pourront venir se récréer là-bas. Le Maire a une vision futuriste de la commune de Koumassi ». dit Dembelé Aboubacar. Selon lui d’autres projets comme la piscine municipale,  l’aménagement de la place Inch Allah, pour en faire une carte postale, un lieu de référence,  la baie lagunaire avec une marina, sont  en cours de réalisation. Pour ce qui est du grand marché de koumassi, il relève  que la nouvelle équipe municipale a trouvé un projet de réhabilitation, alors  que le Maire Cissé Bacongo a un projet de construction d’un nouveau marché.  Ainsi, les occupants de  ce marché seront relocalisés,  le temps des travaux de reconstruction.  En ce qui concerne le marché Dje Konan, il souligne  que des constructions en béton ont été réalisés sur la partie supérieure du marché, qui n’est pas prévue pour supporter des installations en béton. Raison pour laquelle ces installations ont été détruites, pour y mettre de l’ordre. « Tous les travaux nécessitent de gros investissements.  Mais le Maire a une vision et de l’imagination.  Nous avons noué des partenariats ,sollicité des institutions  qui  financent le développement. Il  ya

 aussi le mécanisme BOT et les autres maires peuvent s’en inspirer.  Koumassi est bien parti avec le Maire qui est un meneur d’hommes  et qui est proche de sa population. Il  met ses collaborateurs dans de bonnes conditions de travail. Tous les employés ont été maintenus, il y a
/>
juste eu des réaménagements de postes. Nous recevons déjà des félicitations pour le travail qui est fait a-t-il conclu.

Calvin Wandji

PARTENAIRES