Dernière minute

Adjamé/Construction des box au forum des marchés: Karim Sanogo : « Nous plaidons pour que les commerçants du 2ème étage reprennent vite le travail »

Les commerçants du  «2ème  étage du forum des marchés d’Adjamé , ont été déguerpis, afin que les travaux de construction des nouveaux box se déroulent normalement. Ce qui a entrainé le mécontentement des certains commerçants.  Mais, Karim Sanogo, Directeur général de la fenacci (Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire),  dénonce  la mauvaise foi de certains contestataires, qui ont pourtant été informés depuis  un an de la volonté du nouveau Maire Soumahoro Farikou d’entreprendre ces travaux, pour permettre aux  vendeurs déguerpis sur les trottoirs de s’installer. « Dès l’entame de son mandat à la tête de la Mairie en décembre 2018, le  maire a décidé de s’attaquer à l’épineux problème du boulevard Nangui Abrogoua.  Il a mis en place un comité technique dirigé par le directeur technique de la mairie et plusieurs de ses collaborateurs, pour plancher su 4 problèmes. A savoir l’Installation anarchique des commerçants sur le boulevard, l’installation anarchique des taxis communaux sur le boulevard, l’encombrement des poubelles et l’encombrement des alentours du forum des marchés » dit-il. ll ajoute que le 29 janvier 2019, une rencontre  s’est tenue entre la Mairie et les commerçants, dont les contestataires,  qui ont été informés du fait que le Maire  souhaite que soit reconfiguré le 2ème étage du forum, pour avoir plus de places pour les recasements. Et qu’il ne souhaitait plus  avoir des bouteilles de gaz dans tout le marché pour éviter les incendies. Selon Karim Sanogo,  l’ancienne municipalité avait en 2008, ouvert 8 boulevards  au total  sur les installations du 2ème étage, afin d’attirer le maximum de commerçants. « La réalité de cette époque n’étant plus la même aujourd’hui, le Maire actuel a donc décidé la reconfiguration du 2ème étage selon sa capacité originelle qui est de 4752 places. Il note que l’argument des contestataires selon lequel la dalle ne tiendra pas est fallacieux, d’autant qu’ils n’ont pas la compétence pour attester de la solidité d’un bâtiment.  Les travaux entrepris vont durer deux semaines. Toutefois, le Directeur général de la FENACCI  dit avoir entrepris un plaidoyer auprès du Maire Soumahoro  Farikou, pour que les commerçants déguerpis du 2&e grave;me étage du forum reprennent  vite leurs activités.  Il se réjouit des initiatives du Maire, pour la fluidité du boulevard Nagui Abrogoua.

C.W

PARTENAIRES