6 personnes trouvent la mort à Abatta dans la commune de Cocody. Des débits de boisson, bars, restaurants et maquis du village fermés

Sur  les lieux, on annonce un (01) individu le 30 Juin 2019, de trois (03) individus le 01 Juillet 2019 et de deux (02) individus le 02 Juillet 2019, soit un total de six (06) décès dans le village d’Abatta, Sous-Préfecture de Bingerville, contre 10 décès annoncés sur les réseaux sociaux.

« Les 03 personnes qui ont accompagné leur ami (lequel est décédé par la suite) présentant des signes suspects dans un centre de santé sont elles-mêmes décédées des mêmes symptômes quelques heures plus tard » a précisé le préfet révélant que « toutes ces personnes auraient consommé de l’alcool. »

Les services sanitaires ont procédé à des prélèvements en vue d’analyses pour déterminer les raisons de ces décès dans le même périmètre.

« Aucune certitude n’est établie pour l’heure. Cette situation ne concerne pour le moment que le village d’Abatta » assure-t-il.

Par mesure conservatoire, Vincent Toh Bi a demandé à ce que tous les débits de boissons du village soient fermés non seulement pour éviter de nouvelles contagions mais aussi pour permettre aux enquêtes d’aboutir rapidement.

Les centres de santé de la zone observent en ce moment une vigilance particulière et une permanence afin de traiter tout cas suspect, note-on.

Le préfet d’Abidjan qui invite la population à « respecter scrupuleusement ces mesures conservatoires, en attendant d’autres instructions », l’enjoint également de se rendre immédiatement dans le centre de santé le plus proche ou d&rsquo ;y conduire les proches qui présentent les symptômes, dont la diarrhée, des douleurs abdominales, des vomissements, des troubles respiratoires des convulsions.

 

PARTENAIRES