Retraite dans les camps de formation , plus de 133 jeunes scouts catholiques en quête du badge de bois.

Après l'étape de Bouaké tenue du 23 au 29 juillet 2018, C'est la ville de Man qui accueille ce 9 Août 2018 la retraite des scouts catholiques dans les camps de formation. A Bouaké ce sont plus de 133 jeunes venus de 15 régions du pays repartis en deux stages qui sont en quête du badge de bois. " Le badge de bois est  un camp qui permet aux-jeunes adultes qui rentrent dans le circuit de la formation de pouvoir acquérir des compétences et connaissances pour pouvoir demain être à même capable de gérer l’éducation des plus jeunes. C'est un maillon essentiel dans notre dispositif parce que être jeune c'est bien, mais avoir des enfants à disposition c'est encore très bien" a expliqué Kouassi René-Tardy, commissaire national de l'association des scouts catholiques de Côte d'Ivoire (ascci). Mouvement d'éducation des jeunes, le scoutisme opère à travers plusieurs méthodes dont dont le badge de bois qui est une activité qui se fait en nature pour les chefs et futurs chefs de l'ascci. Après les 7 jours passés en forêt, les postulants au badge de bois devront sur le terrain mettre en pratique toutes les notions apprises durant la formation. Jugés aptes au terme de la formation pratique, ils bénéficieront du foulards marron reconnu mondialement comme formateur au sein mouvement scout. C'est pourquoi le premier responsable des scouts catholiques à rappeler que " au terme de la formation, il faut qu'ils soient des chefs accomplis, c'est à dire qu'ils auront compris la méthodologie, le processus pour qui quitter un point A à un point B. Comment faire croître ou évoluer un enfant? comment se fait les étapes dans les unités" car précise t-il  " c'est à travers des activités physiques, psychiques et intellectuelles que les jeunes devront comprendre tout le mécanisme de formation de l'organisation mondiale du mouvement scout" a-t-il conclu

 

Venance Sery

PARTENAIRES