Vœux du nouvel an au chef de l'Etat: Alassane Ouattara : « En 2020 il n'y aura rien »

La cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au président de la République Alassane Ouattara, s’est déroulée le 7 janvier à la salle ‘’des pas perdus’’ du palais. A cette occasion, les membres du gouvernement, les présidents des institutions, le corps diplomatique, les forces armées, les préfets, les Maires, le pouvoir judiciaire, les chefs religieux et traditionnels, ont tour à tour fait leurs civilités au chef de l’Etat. Les guides religieux, ont félicité le chef de l’Etat pour ses actions en faveur de la réconciliation nationale, et souhaité une bonne répartition des fruits de la croissance. « Nous prions que vous ayez la sagesse de Salomon, pour gouverner avec sagesse, bonté et perspicacité. Nous souhaitons les actions courageuses des hommes politiques, pour qu’ils se regardent avant tout comme des frères. L’échéance de 2020 suscite des inquiétudes » a dit Mgr Alexis Toualy Youlo ; évêque d’Agboville. Le président du conseil des imans, le cheik Boikary Fofana, a souligné la nécessité d’une cohésion sociale renforcée. « La paix est un bien fragile qui nécessite beaucoup d’attention. Il faut l’écoute attentive, le pardon et la tolérance pour préserver la paix » a-t-il dit. Le président Alassane Ouattara, a remercié les guides religieux et les chefs traditionnels qui sont proches des populations, pour leurs actions en faveur de la paix et leur a demandé de continuer dans ce sens. « J’entends beaucoup d’inquiétudes sur 2020. Mais je vous rassure que les élections de 2020 se passeront très bien. Si les élections de 2015 se sont bien passées, je pense que les élections de 2020 vont bien se passer. Arrêtons de nous faire peur. En 2020, il n’aura rien. » a dit le président de la République. Le chef d’Etat major des armées le général de division Doumbia Lacina, a au nom des forces armées, adressé les vœux du nouvel an au chef suprême des armées. Il a salué le repositionnement de la Côte d’Ivoire sur le plan international, ainsi que les nomination et promotions au sein de la grande muette. Il a rappelé les défis relevé en 2018 sur le plan de la protection civile avec les inondations survenues à Abidjan, et la sécurisation, des frontières. Et annoncé la radiation, de 85 militaires pour manquement au code d’honneur. Alassane Ouattara a noté que l’outil de défense et de sécurité est toujours au cœur des préoccupations. « 2019 sera l’année du renforcement des synergies d’action avec les pays voisins, pour la sécurisation des frontières et la lutte

contre le terrorisme. Je salue la coopération avec la France, pour la construction de l’académie de lutte contre le terrorisme à Jacqueville » a-t-il dit.

Calvin Wandji

PARTENAIRES