Dernière minute

En Visite d'Etat à Niakara, le président de la République aux populations : « Le gouvernement est au travail, faites nous confiance »

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, poursuit sa visite dans la région du Hambol.  Le jeudi 28 novembre, il est arrivé à Niakaramadougou, où il a animé un meeting au stade Nalo Bamba, devant une foule immense venue de toutes localités de ce département pour l’écouter. « Je suis chez moi en pays Tagbanan. Je suis venu faire le point du développement de la région, et m’assurer que tout se passe selon vos souhaits. Je suis venu vous présenter les perspectives de développement dans la région » a dit le chef de l’Etat.  Il a rappelé que depuis 2011, d’importants investissements ont été consentis dans cette région dans les domaines de l’eau, de l’électricité, de la santé, et des infrastructures.  A titre d’exemple, il a relevé que le nombre de localités électrifiés est passé de 17 en 2011 soit 29% à 47 en 2019, soit 81% de  villages électrifiés.  Alassane Ouattara a annoncé d’autres projets à réaliser, entre autres la construction du commissariat de police de Tafiré, l’équipement et la construction de nouveaux service à l’hôpital de cette ville, la construction des centres de santé et de l’adduction en eau dans les villages de la localité. Il a aussi annoncé le bitumage de 5 kilomètres de voie dans la ville de Niakara.  Répondant aux préoccupations des populations à cause de la baisse du prix de l’anacarde,  le chef de l’Etat a dit partager  les inquiétudes des paysans, et souligné que 21 milliards ont été débloqués  pour maintenir le prix du coton, qui  est l’une des principales sources de revenus dans la région.  « J’ai pris bonne note de toutes vos préoccupations consignés dans le livre blanc. Le gouvernement est au travail au delà de 2020.  Je respecte mes engagements »a dit le chef de l’Etat. Il a ajouté que les perspectives pour le développement de la région du Hambol et de toute la Côte d’Ivoire sont bonnes. « Faites nous confiance. Continuez de promouvoir les valeurs de paix et de cohésion sociale » a-t-il conclu.

Avant le discours du chef de l’Etat, le Maire de Niakaramadougou Pierre Koné, s’est dit heureux d’être témoin avec ses administrés, de ce moment historique, de rencontre entre un chef et son peuple.  Il a noté le lien entre son département et celui de Kong dont est originaire Alassane Ouattara. « Vous êtes en famille et je vous remet symboliquement le clé de la ville.  Je vous offre 5 hectares de terrain pour bâtir votre résidence » a dit le Maire. Le premier magistrat de la commune  a émis le souhait qu’une décision soit prise, pour raccourcir le nom de la ville en Niakara en lieu et place de Niakaramadougou.    Il a félicité  le président de la République pour les  grands projets structurants en cours. Le porte parole des cadres de la région,   Guebessongui Séverin, directeur de  cabinet du ministre de l’économie numérique et de la poste, a traduit la reconnaissance du peuple Tagbaban au chef de l’Etat. « Nous avons attendu longtemps cette visite. Votre présence rassure cette population qui se sentait mal aimé »a-t-il dit.  Il a cité les doléances, dont la réalisation d’un forage Sideci et l’adduction d’eau dans certains villages, le renforcement du plateau technique de l’hôpital de Niakara, le bitumage de 40 Kilomètres de voie dans la région. Le chef de l’Etat a offert la somme de 17 millions de francs cfa à partager aux associations de femmes, de jeunes, aux chefs religieux et traditionnels. Il a offert 9 véhicules de type 4*4  aux préfets et sous préfets.  Les populations ont également fait de nombreux dons au président de la République, entre autres deux chevaux blancs, symbole d’autorité, des béliers, pintades, des tenues traditionnels et d’autres produits de la région.  Avant d’arriver à Niakara, le chef de l’Etat a fait escale à Fronan où il a ina uguré  les travaux pour l’adduction d’eau, et à Darakokaha où il a rendu visite à la notabilité.

Calvin Wandji  

 

PARTENAIRES