Elections municipales et régionales à KOUMASSI : Loukou Kouakou « La vision du col Oka c'est la rupture avec la gouvernance actuelle »

La  campagne pour l’élection municipale du 13  octobre se poursuit à Koumassi.  Le colonel Amani Oka Bertin, candidat indépendant, conduit la liste ‘’ Ensemble pour le changement’’.  Selon Loukou Kouakou,  directeur de la communication du  candidat,   Oka Bertin a une vision pour la gouvernance communale. « La  Mairie n’est pas un organe  politique, mais un organe de développement. Mais certains politiciens s’en accaparent, pour enrichir les caisses de leurs partis  La commune de Koumassi est dans un état de délabrement avancée. Mon candidat a une vision de rupture avec la gestion communale, basée sur trois axes. A savoir la certification de tous les actes de la Mairie, la réactivation des services sociaux, en faveur des personnes vulnérables, du 3ème âge,  des veuves, la prise en charge scolaire. Ensuite la création des comités de gestion dans les quartiers. Ce qui permettra de faire le diagnostique et d’évaluer les besoins  de chaque quartier, mettre en place un comité choisi par les habitants de  ce quartier, qui  réalisera les besoins prioritaires de ce  quartier avec les financements de la Mairie, qui  en assurera la supervision. Le 3ème axe est la réhabilitation des infrastructures, l’environnement, l’embellissement, l’aménagement du front lagunaire, tout ceci en, collaboration avec le BNENT »dit-il.   Selon, Loukou Kouakou, si le candidat Amani Oka Bertin est élu Maire au soir du 13  octobre, la priorité sera la mise en place des comités de quartiers, parce que dit-il les autorités imposent leurs décisions aux populations, alors  que son candidat veut travailler en collaboration avec les populations.  Il déplore la violence et la destruction des affiches de campagnes et souhaite que l’élection se déroule dans la paix, d’autant plus que c’est juste une compétition.   « Notre signe c’est l’arc-en –ciel. Ce qui signifie la diversité, la convivialité, et la cercle signifie le vivre ensemble. Nous n’avons pas une culture de la violence. Notre candidat prône le don se soi, l’amour du prochain, et met l’homme au cœur de toutes ses activités. Avec ‘’l’ONG agir pour demain’’, il a posé des actes sociales. Il pense à ce qui peut donner la dignité aux hommes, et leur permettre de vivre de manière décente. Mon candidat est un habitant de Koumassi et nous souhaitons que tout se déroule dans la paix » a-t-il conclu.

Calvin Wandji

PARTENAIRES