Bouaké: Célébration de l’Indépendance,le Président Jean Kouassi Abonouan désavoue ses détracteurs

Le Président du conseil régional de Gbêkê, Jean Kouassi Abonouan candidat à sa propre succession, a voulu garder la tête haute sans vouloir répondre au coup de pied de l'âne. Attaqué recensement sur son bilan par ses adversaires politiques, l'ex-directeur de l'ANAC a jugé opportun de ne répondre à ces machinations politiques. " Vous avez remarqué, je ne veux pas répondre à ces attaques. Car beaucoup de personnes m'ont appelé pour me dire qu'ils ont compris que se sont des machinations politiques de mes adversaires politiques. Quand un adversaire politique n'a pas autre programme que de casser du sucre sur les autres, je crois qu'il avoue lui même un aveu d'impuissance. Alors j'ai préféré ne pas répondre" a indiqué Jean Kouassi Abonouan à l'occasion de la célébration du 58ième anniversaire de la Côte d'Ivoire tenue à la place reine Pokou de Bouaké. Poursuivant il a rappelé que toutes ces attaques dont il est objet ne l'empêchent pas d'aller de l'avant. " j'ai tous les éléments de tout ce qui a été évoqué mais je ne répondrai pas. Car on le dit souvent le crapaud qui bave dans le champ n'empêche pas la blanche colombe de voler aisément" a soutenu le candidat à sa propre succession. Candidature justifiée au regard de grandes réalisations faites pour la région. Ce qui d'ailleurs lui a valu le prix du meilleur président de conseil régional régional. le président a aussi saisi cette lucarne pour inviter la classe politique à des élections apaisées dans un esprit de paix. " ces élections à venir, on le souhaite à l'image de la Côte d'Ivoire nouvelle, qu'elle soit apaisée. Le maître mot c'est la paix. Vous avez vu le président de la république a décrispé l'atmosphère politique avec des mesures qu'il a annoncé. Je souhaite ces élections emboîtent le pas dans un esprit de tolérance, de paix. après ces élections que ce soit la fraternité qui triomphe" a souhaité le natif de Diabo.

 

Venance Sery

PARTENAIRES