Dernière minute

Après la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé: Le procureur fait appel

Le procureur de la Cour pénale international, Fatou Bensouda,  demande le maintien en prison de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, le temps qu’il reçoive et examine les motivations détaillées des juges concernant l’acquittement. Mardi, les juges avaient en effet prononcé l’acquittement sans donner l’intégralité de leurs arguments. Car cela risque de prendre encore plusieurs mois. Mais en attendant  le procureur craint que l’ancien président ivoirien et l’ex-leader des Jeunes patriotes ne prennent la fuite avant une éventuelle poursuite.  Les cinq juges de la Chambre d’appel doivent dire ce jeudi s’ils acceptent ou non l’appel du procureur déposé mercredi soir. S’ils suivent sa requête, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé resteront en détention dans le centre de Scheveningen. A l’inverse, si les cinq juges rejettent cet appel et confirment la remise en liberté, le greffe pourra reprendre son travail pour préparer la logistique de la libération des deux responsables politiques ivoiriens.Le greffe doit notamment doit discuter avec des pays qui acceptent de recevoir Laurent Gbgbo et Charles Blé Goudé,  selon Fadi El Abdallah, porte-parole de la CPI. D’après le porte-parole adjoint du gouvernement ivoirien, la Belgique a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo. L’ancien président ivoirien a déjà sur place, certains membres de sa famille, contrairement à Charles Blé Goudé, qui -jusque là- a laissé entendre qu’il voudrait rentrer en Côte d’Ivoire.

PARTENAIRES