73 ème Anniversaire du PDCI-RDA: Le président Henri Konan Bédié met les militants en mission

Le cadre choisi pour la comemoration des soixante treize ans du plus vieux parti du pays est devenu trop petite pour la circonstance. Ils étaient venus de Nord, du Centre, de l'Est, de l'Ouest et du sud pour écouter les consignes du Chef, venu ce jour joser la force de frappe de son parti qui en un an, a traversé vents marrées.

Comme dans les grandes cérémonies, c'est le Secrétaire général en Chef Maurice Kakou Guikahuié qui dépeint la situation. Dans son adresse, il a évoqué les entraves connues par le PDCI-RDA.

"Après une année difficile marquée par des méchancetés, des injures, des dénigrements, des reniements, l’ingratitude, la violence verbale gratuite contre les dirigeants du Parti et les procès en justice portés par certains de nos cadres afin de liquider notre formation politique, il était tout à fait logique qu'on marquât une pause autour de notre Chef afin de recevoir ses instructions pour le futur, tout en fêtant la victoire de la résistance, de la conviction et de la solidarité.

Selon lui, les événements de l’année 2018 vous ont permis de battre en brèche les critiques de tous vos adversaires et de montrer votre capacité de résilience, votre esprit vif et votre lucidité de tous les instants.

En effet, du 17 juin au 15 octobre 2018, en l’espace de quatre (04) mois, vous avez présidé avec dextérité, trois réunions du Bureau Politique ; un Congrès extraordinaire et supervisé la participation réussie de notre Parti aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018.

Le PDCI-RDA, est une réalité vivante aujourd’hui avec de nombreux militants  mobilisés pour la survie de leur Parti à l'instar de nombreux élus soixante-neuf(69) Députés, dix-huit (18) Sénateurs, cinquante (50)Maires, Six(06) Présidents de Conseil Régional  et ce malgré le braquage éhonté ,orchestré par les spécialistes de violences électorales, et qui sont restés sourds aux chants de sirènes, aux intimidations, menaces, chantages, achats de conscience pour mener la lutte de la survie du Parti" .

Quant au Président Bédié, il a affirmé sa satisfaction pour les efforts fournis par les militants"

"Je le dis à nouveau, je suis fier de vous et je vous invite à la détermination sur le terrain. Ne baissez pas les bras, car ces mouvements illégaux n’ont d’autres buts que de tenter d’affaiblir et même de liquider notre instrument politique qui nous a été légué par le père fondateur du PDCI-RDA Félix Houphouët-Boigny.

Je ne reviendrai pas sur les actions judiciaires de liquidation de notre parti intentées par certains de nos militants indisciplinés. Celles-ci ont toutes échoué grâce à votre détermination et aux résolutions prises au cours des bureaux politiques et congrès extraordinaire du parti, tenus les 17 juin, 24 septembre, 08 octobre et 15 octobre 2019.

La clarification ayant été faite au cours de ces assises et la stabilité obtenue après l’endiguement de ces mouvements illégaux précités, le PDCI-RDA poursuit sa marche harmonieuse vers la reconquête du pouvoir d’Etat en octobre 2020.

Chacun de nous, nous voulons voir le PDCI-RDA au pouvoir, OUI ou NON ????? 

Alors, mobilisons-nous, prenons tous nos cartes de militants, enrôlons le maximum d’ivoiriens dans notre famille politique ! "
Une messe a été dite en la mémoire des militants tombés.

 

Assoud Konan

PARTENAIRES