Solidarité et cohésion sociale : 151 indicateurs pour une appréciation objective

Le gouvernement Ivoirien a adopté les indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale, au cours du conseil des Ministres du mercredi 12 juin, dans le but d’orienter efficacement sa politique de solidarité et cohésion sociale et permettre à ses partenaires au développement d’en tenir compte dans leurs actions politiques, économiques et sociales.

Au nombre de 151 composés de 37 au titre de la solidarité et 114 pour la cohésion sociale, ces indicateurs représentent une avancée dans ce vaste chantier en Côte d’Ivoire, chose à mettre à l’actif de la Ministre Mariatou Koné. Le ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté a bénéficié du soutien financier du Programme d’appui au renforcement de l’inclusion et de la cohésion sociale (PARICS) qui permet à travers ces indicateurs, d’apprécier de façon rationnelle la solidarité et la cohésion sociale.

Sous son leadership et ses orientations, ces outils ont été élaborés par l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS), à travers une équipe d’experts composée d’universitaires, statisticiens et acteurs des droits humains avec l’implication de ministères et structures techniques, de l’UNFPA, ONU Femme, PNUD ainsi que la société civile.

Ces indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale sont désormais une sorte de boussole pour une appréciation objective de l’évolution de la solidarité et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Ils permettront également de mieux apprécier les efforts de l’Etat pour le renforcement de la cohésion sociale et la consolidation de la paix.

Il est à rappeler que le processus d’élaboration de ces indicateurs nationaux a débuté en juillet 20 17 par plusieurs phases que sont l’élaboration d’indicateurs primaires, la phase test des indicateurs auprès des ministères et structures techniques.

JOB

PARTENAIRES