Dernière minute

Cérémonie de lancement de la Stratégie Nationale d'Inclusion Financière 2019-2024: Allocution de Monsieur le premier ministre chef du gouvernement, représenté par le ministre Bruno Kone

Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances ;

• Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

• Monsieur le Gouverneur de la BCEAO,

• Mesdames et Messieurs les Directeurs des institutions financières ;

•Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers ;

•Distingués Invités ;

•Chers Amis des Médias ;

•Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un immense plaisir de représenter Monsieur le Premier Ministre, SEM. Amadou Gon COULIBALY, parrain de la cérémonie de ce jour, consacrée au lancement officiel de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière 2019-2024.

Je voudrais à cette occasion, remercier les membres du Gouvernement ici présents, pour l’élan de solidarité dont ils font montre par leur participation à cette cérémonie.
Je tiens à saluer chaleureusement les représentants des institutions et organisations internationales, dont la présence nombreuse et distinguée à cette cérémonie, traduit une fois de plus, leur engagement à accompagner la mise en œuvre des réformes majeures du Gouvernement.
Je voudrais, enfin, Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances, vous transmettre les vives félicitations de Monsieur le Premier Ministre ainsi que ses encouragements, pour les réformes importantes engagées sous votre leadership et qui permettent de soutenir durablement la dynamique de croissance économique de notre pays.

Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

L’analyse du système financier ivoirien fait état d’un faible niveau d’accès des populations aux services financiers, caractérisé par des inégalités multiformes, qui touchent à la fois à la répartition spatiale, urbaine ou rurale, à l’âge, au genre, au statut social, etc.

Pour relever les défis identifiés dans ce secteur, le Gouvernement ivoirien met en œuvre diverses réformes, dont la création par décret, le 30 mai 2018, de l’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière (l’APIF).
La Stratégie Nationale d’Inclusion Financière 2019-2024, objet de la rencontre de ce jour, traduit la vision du Gouvernement de favoriser l’accès des populations aux produits et services financiers, notamment celles dites vulnérables.

Il s’agit donc d’une réforme majeure du Gouvernement qui permettra d’accélérer et de renforcer, conformément aux instructions du Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, la redistribution des richesses issues de la croissance économique forte que connaît notre pays depuis 2012.

Cette stratégie vise ainsi, à améliorer l’accès au financement, surtout des jeunes, des femmes, des populations rurales, des promoteurs des Petites et Moyennes Entreprises ainsi que des artisans et des planteurs, à travers notamment :

-l’élargissement de la gamme des produits financiers et leur adaptation aux attentes des populations ;
- le renforcement des capacités des acteurs du secteur financier ;
- la consolidation de la viabilité des Systèmes Financiers Décentralisés ;
- le développement plus accru des services financiers numériques.

A l’échelle nationale, la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière est en phase avec le Plan National de Développement (PND 2016-2020), qui vise une réduction significative de la pauvreté ainsi qu’une croissance durable et plus inclusive.
Cette Stratégie traduit également la volonté du Gouvernement ivoirien de s’inscrire dans la dynamique communautaire de l’UEMOA.
En effet, la BCEAO a élaboré la Stratégie Régionale d’Inclusion Financière (SRIF 2016-2020), qui sert de cadre de référence pour l’amélioration de l’accès permanent des populations de l’UEMOA à une gamme diversifiée de produits et services financiers.

Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

La Stratégie Nationale d’Inclusion Financière, vient fédérer les réformes engagées par le Gouvernement pour la mise en place d’un système financier performant et inclusif.
Au nombre de ces réformes, figurent un certain nombre d’actions, que je voudrais à présent évoquer :

- L’adoption de la loi n°2015-905 du 30 décembre 2015 portant organisation du crédit-bail en Côte d’Ivoire

Cette loi vise la promotion du crédit-bail, qui constitue un produit financier particulièrement adapté pour le financement des PME.

- L’opérationnalisation du Bureau d’Information sur le Crédit (BIC)

Depuis 2016, le BIC participe à l’amélioration du climat des affaires par la réduction de l’asymétrie d’informations entre les prêteurs et les emprunteurs, afin d’améliorer l’accès des populations aux services financiers à des coûts réduits.

- La création par décret en 2016, de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF)

Cet organe essentiel participe de l’amélioration de la qualité des produits et services financiers de détail. Il vise la protection des consommateurs desdits produits et services et la diffusion de la culture financière.


Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

En se dotant de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière, le Gouvernement entend porter le taux d’inclusion financière de 40% en 2017 à 60% d’ici 2024. Des actions orientées vers les populations cibles, principalement les populations vulnérables ou exclues du système financier formel, devraient concourir à cet objectif.

Je voudrais donc, inviter les partenaires techniques et financiers, les acteurs du système financier, le secteur privé, la société civile, etc., à s’approprier cette stratégie et à contribuer à sa mise en œuvre effective, pour le bonheur de nos concitoyens.

C’est sur ces mots que je voudrais, au nom de Monsieur le Premier Ministre, d&eacut e;clarer officiellement lancée, la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière 2019-2024.

Je vous remercie de votre aimable attention.

PARTENAIRES