Dernière minute

Interview/Ediemou Blin Jacob président de l'église du christianisme céleste de Côte d'Ivoire « Quand ça ne va pas, il faut faire asseoir les présidents Ouattara, Bédié et Gbagbo pour discuter »

Le révérend pasteur Ediemou Blin Jacob est le président de l’église du christianisme céleste en Côte d’Ivoire. Il est aussi le président du forum national des confessions religieuses. Visionnaire,  il ne ménage aucun effort depuis plusieurs années, pour sensibiliser et maintenir un climat de paix en Côte d’Ivoire.  Connu pour son franc parlé, il nous donne  dans cette interview, entre autres son opinion sur l’actualité politique

  • Révérend Pasteur  Ediemou vous êtes le président de l’église du christianisme céleste de Côte d’Ivoire. Comment se porte votre église ?
  •  
  • Gloire à Dieu au plus haut des cieux, -Paix  sur terre aux hommes de bonne volonté .Paix sur   la Côte d’Ivoire et dans tous les pays où se trouve l’église   céleste. L’église du christianisme céleste  telle que nous la connaissons se porte très bien parce que révélée, elle vient du saint esprit et est  sous l’autorité du saint esprit.  Elle n’a que 72ans. Puisque nous sommes régit par le saint esprit et le prophète Oschoffa, nous avons cru en lui et C’est pour cette raison que nous avons  laissé ce que nous étions en 1978, pour le suivre et être le premier prête de cette église en Côte  d’Ivoire. . Jésus vit éternellement et le saint esprit n’ a pas changé.  L’église se porte bien.  Comme au ciel, Dieu a crée des bons anges  qui ont eu des bons postes tel Lucifer l’ange protecteur, qui  s’est  rebellé contre Dieu, de la même manière  d’autres ont vu l’église jolie et  veulent s’en s’accaparer, sans connaitre le fond de l’église.  A travers leurs agissements on peut penser  que l’église va mal. Au ciel quand il ya eu le combat entre  saint Michel et les anges de Dieu contre Satan et ses anges, après cette victoire Satan n’a plus eu droit au ciel.  De la même manière Dieu  prend le temps pour démontrer un jour que l’église est une église où l’on  nous enseigne comment  vivre sur la terre, comme plus tard on doit vivre au ciel.  Car Jésus christ en disant père que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel,  veut nous apprendre que la vie sur terre n’est pas celle qui est au ciel. Ainsi,  nous  avons reçu des préceptes, les sacrements, les dix commandements que nous devons mettre en application. Ceux qui doivent le mettre en application, ils sont dans l’église, ils font ce qu’ils veulent. Mais quand le moment viendra,  Comme dit la bible l’ivraie sera extraite de la bonne graine. Nous parlons en esprit. Dieu est esprit. L’église est  esprit, spirituelle, mystérieuse et nous parlons à, ceux  qui ont l’esprit. L’église se porte bien sous l’autorité du saint esprit.

-Vous êtes aussi le président du forum national des confessions religieuses de Côte d’Ivoire .  Comment vont les activités dudit forum ?

-Le forum est le premier cadeau que Dieu a donné à la Côte d’Ivoire après le président Félix Houphouët Boigny.   Dieu est corps et esprit. Le président de chaque pays est comme le corps charnel de Dieu dans ce pays et il doit s’appuyer sur Dieu. Il peut aussi dire qu’il est président et faire ce qu’il veut. Il est le chef de  terre et il doit s’appuyer sur Dieu pour faire tout. Comme l’ambition est légitime ou orgueilleuse, le président peut avoir une ambition illégitime et le diable peut s’emparer de lui. A ce moment, il fait ce qu’il veut , mais son autorité n’émane plus de Dieu.  Le diable n’a pas d’autorité, c’est Dieu qui a l’autorité. Sur le plan spirituel ce sont toutes les religions qui font Dieu. Comme Dieu aime la Côte d’Ivoire, c’est le  pays où ce forum a commencé, avant d’être répliqué dans d’autres pays. . Il fonctionne dans l’esprit de Dieu, sans subvention de l’Etat, ni de la communauté internationale. C’est un mystère. Nous qui étions là à la naissance du forum et qui voyons celui qui a eu l’idée de sa création, le président Honoré Guié, nous disons que Dieu vit en Côte d’Ivoire à travers le forum. Le général Français Poncet, a dit que celui qui veut voir Dieu,  qu’il aille en Côte d’Ivoire.   Dieu n’a pas crée de religion. Il a laissé toutes les églises pour que le plus pieu des hommes soit celui qui aime sa religion, en disant qu’elle est la meilleure, mais qui ne dénigre pas les autres religions. La concurrence devant Dieu est positive. C’est comme une vente aux enchères où le plus offrant l’emporte.  Donc devant Dieu, chaque religion doit élever son enchère sans dénigrer l’autre.  Mais nous n’avons pas de moyens. Depuis que le forum existe nous n’avons pas une subvention de l’Etat.  Sauf le président Gbagbo qui est mon ami, nous a donné les moyens pour commencer. Ce que Dieu fait, il l’a déjà fait et lui-même s’en occupe par miracle. Quel est le pays où les militaires ont pris le pouvoir et la même année, il y a eu un référendum, une nouvelle constitution, des élections qui ont permis aux civils de revenir au pouvoir,  si ce n’est la Côte d’Ivoire.  . Le forum se porte bien et c’est grâce à Dieu qu’il existe. Le président Honoré Guié qui a initié le forum était le président de la commission électoral indépendante. Il a organisé les élections, bien que calamiteuses et le forum était à ses côtés.  La seule vraie élection était en 2015. Pour les autres, ii  y a eu des problèmes. Mais en son temps Honoré Guié a dit la vérité. Quand il y a un mensonge et que dans le mensonge on dit la vérité, il n y a rien de plus beau.  Les militaires avaient dit qu’ils ont gagné. Tout le monde a peur des militaires, mais il a eu le courage de leur dire que c’est Gbagbo qui a gagné.  Cela doit servir de grande leçon aux Ivoiriens. En 2015 on a eu des élections sans palabres et on n’a pas remercié Dieu. Le forum se porte bien, il est le corps charnel de Dieu en Côte d’Ivoire.

-L’actualité politique est marquée par la formation de nouveaux blocs. On a d’un côté le RPDP et de l’autre le PDCI qui veut faire alliance avec le FPI.  Un commentaire ?

- C’est la Côte d’Ivoire ça. Comme il était au commencement,  il est maintenant. Donc, il n y a rien de nouveau politiquement. Pendant que le président Houphouët était en vie , Bédié était avec Gbagbo.  A présent, ils se remettent de nouveau ensemble et les gens sont étonnés.  Ensuite quand la bagarre a commencé le président Gbagbo est parti avec le président Ouattara pour former le front républicain. Bédié s’est retrouvé avec Francis Wodié ,l’homme de la constitution. Ensuite le président Bédié était avec  le président Ouattara. Pour moi, il n y a rien de nouveau. Nous prions, que Dieu fasse ce qu’il veut faire. Nous sommes tous parents, on tourne entre nous dans la même maison.  Ce sont tous les enfants d’un même père, Houphouët  et chacun à sa mère. Il n y a rien de nouveau pour moi.

-Récemment  les anciens présidents Laurent Gbagbo et Konan Bédié se sont rencontrés à Bruxelles. Que vous inspire cette rencontre ?

-Quand la crise post électorale de 2010 a commencé, les médiateurs internationaux n’ont pas réussi a réunir Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara dans une même salle. Lors du débat télévisé, les deux se sont parlé en hommes civilisées. Le forum des confessions religieuses avait entrepris la dernière démarche et devait recevoir ces deux hommes chez le nonce apostolique le 31 mars 2011, à 16 heures,  pour éviter la guerre. Hélas, le dernier coup de fil nous a dit que ce ne serait pas possible. Nous avons pleuré. J’étais ce jour là présent chez le nonce apostolique, avec le révérend Bony, l’Imam Koudouss, le cardinal Koutouan. Nous avons  alors prié, avant de rentrer chez nous. Cela aurait été le plus beau cadeau pour moi d’éviter la guerre à mon pays. .  Malheureusement, la rencontre n’a pas eu lieu et la guerre a commencé.   Vaux mieux rechercher la paix que d’avoir raison. La rencontre entre Bédié et Gbagbo c’est très bien. Mais cela aurait été plus beau si  le président Alassane était là.  Ces trois là forment un triangle équilatéral. C’est après eux que viennent les autres. C’est ça la réalité.   Quand ça ne va pas, il faire asseoir le doyen Bédié, Alassane,  et Gbagbo, pour discuter. Aucun des trois ne veut du mal à l’autre.  Si on pouvait nous donner les moyens, le forum des confessions religieuses allait entreprendre la dernière  démarche qui reste. Ces trois hommes sont le trépied, sur lequel repose la Côte d’Ivoire. Et si l’on me contredit en arguant que la Côte d’Ivoire est de forme carré, je dirais  qu’elle pose trois de ses côtés sur les trois hommes, tandis que le quatrième côté repose sur Kablan Duncan, Amadou Gon Coulibaly, Soro Guillaume, tous les autres, ainsi que la jeunesse.  Il ne faut pas laisser le diable entrer entre nous, comme l’a dit Paul Yao N’dré, l’ancien président du conseil constitutionnel .  Le forum par ma voix, lui avait demandé de ne pas proclamer les résultats, mais de faire reprendre le vote dans les régions où il avait été annulé. On n’a pas été entendu. Le pays est beau, ne le détruisons pas. On a fait une constitution contre Alassane Ouattara pour qu’il ne soit pas candidat. On lui a dit qu’il ne peut être candidat à aucun poste, même celui de député et de Maire. Après la même constitution a tout changé.  Soyons des hommes honnêtes, spirituellement, moralement et intellectuellement.  Si quelqu’un a un diplôme supérieur au tient, il faut le reconnaitre.  Chez nous à l’église c’est le plus haut gradé qui bénit. C’est biblique, dans Hébreux 7 verset 7. On ne donne jamais à  deux personnes le même grade. Oschoffa m’a fait senior évangéliste, le seul de Côte d’Ivoire. Et aucun Ivoirien chrétiens célestes ne pouvait parler devant moi.  Maintenant qu’il est mort, il y a plusieurs seniors évangélistes. Bref,  la rencontre Bédié - Gbagbo ce n’est pas mauvais.  Quand l’esprit me dit de faire quelque chose je le fait. Car demain, je serai seul face à Dieu. Faut que l’on ait le courage de dire à Alassane Ouattara c’est toi qui  là, prend encore un mandat. Ensuite, on va donner à Bédié et ensuite à Gbagbo et prier Dieu de leur donner la longévité. Le président Ouattara a modifié la constitution, en enlevant la limite d’âge, pour permettre à tout le monde de se présenter, pour que tous soient égaux selon la constitution. Cette constitution lui donne aussi la possibilité de faire un troisième mandat.. Ils se sont déjà battus. Ça ne peut pas continuer, arrêtons. II faut trouver un moyen pour qu’il y ait la joie entre eux.

-Est à dire que le pouvoir doit rester seulement entre ces trois hommes ?

-Maintenant, on est obligé, parce que ce sont ces trois hommes qui se battent. Quand il y a la réalité, on ne peut plus tricher, on doit dire la vérité. Peut être que si on le fait Alassane fera un seul mandat et cédera le pouvoir à Bédié. Et ensuite à Gbagbo.  Soro  Guillaume était l’arbitre entre les trois. Peut être que maintenant il veut jouer, mais il était l’arbitre.  Quand j’ai dit que le président Alassane Ouattara doit faire un troisième mandat, c’était une vision que j’ai eu, pour que les gens aient la paix. .   Les gens n’ont pas su féliciter ce monsieur que le président Houphouët  Boigny a envoyé.  On l’insulte à chaque fois. Maintenant qu’il est au pouvoir, il a révisé la constitution pour que tout le monde soit candidat, on l’insulte encore.  Il est bon pour le pays.

-Est-ce que le forum des confessions religieuses va entreprendre une médiation ?

Il est temps qu’on nous donne les moyens, pour entreprendre une médiation. Le président Bédié est mon beau ; le président Gbagbo est mon ami de lycée. J’étais mort et c’est le président Ouattara qui m’a redonné vie.  Donc je peux tous les approcher. Toutes les personnalités religieuses du forum peuvent remettre ces trois hommes ensemble.  Chacun a raison, avec son raisonnement. Mais le président Houphouët Boigny a dit que la paix est la religion de la Côte d’Ivoire.  Le forum des confessions religieuses est prêt à initier une rencontre entre les trois hommes, pour les rapprocher. Il faut juste qu’on nous donne les moyens.  Si nous prions tous, Dieu va nous écouter et envoyer la paix en Côte d’Ivoire.  Dieu est esprit. Quand on prie en chair, la prière reste dans le firmament et ne monte pas. Nous devons prier en esprit, car la Côte d’Ivoire est notre bien commun. 

-Il ya également l’ex président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro qui a quitté le RHDP pour suivre sa voie

Guillaume Soro je le connais. Vous savez, quand on est bénit par Dieu faut pas l’oublier. Il ne faut pas oublier la lumière, pour éclairer la nuit. La nuit quand nous n’avons s plus de lampe, le diable vient prendre un aspect de lumière pour nous conduire là où nous ne devons pas être.  Soro est avec les trois grands que je viens de citer. C’est leur enfant.    C’est l’un d’eux qui doit céder le pouvoir à Soro.  C’est Dieu qui bénit et l’être humain ne peut rien contre  lui. Donc parfois, il faut chercher la force divine. Prions Dieu pour qu’il ait la paix en Côte d’Ivoire.

Le débat sur la commission électorale indépendante continue et les partis de l’opposition refusent de siéger. Qu’en dites-vous ?

  • Le pouvoir fait tout pour avoir la belle part, depuis toujours. C’est la loi de la nature.  Il n’ya rien de nouveau. Il faut juste un homme courageux comme le président Honoré Guié, qui était président de la commission électorale indépendante,  pour dire la vérité et lire la vérité. Si la Côte d’Ivoire n’était pas dans la main de Dieu, Gbagbo n’aurait pas été président.   En Côte d’Ivoire, il ya des hommes honnête moralement, intellectuellement et spirituellement qui peuvent lire la vérité
  •  
  • Il y a un regain de violence verbale et physique, qui fait craindre le pire en 2020.QU’en dites vous ?
  • On peut dire des choses ? Mais l’essentiel est de ne pas en venir à la bagarre, aux armes.  Quand les blancs s’insultent dans les débats politiques, il n ya pas de bagarres. La  bible dit ‘’ tu peux être en colère contre ton frère, mais ne garde pas rancune jusqu’à demain’’. Je prends mon cas, j’ai supporté toutes les injures. Le prophète Oschoffa m’a dit qu’il vaut mieux rechercher la paix que d’avoir raison.  La politique est mauvaise. Ce n’est pas comme l’enseignement de jésus qui recommande de tendre la joue gauche si le frappe à la joue droite, car la politique n’a pas de religion. Dieu a donné des prophètes pour qu’ils enseignent à leurs ouilles comment marcher. C’est ce qui nous faut maintenant. Le temps est venu de faire l’effort de changer, de retourner  Dieu. La violence est du diable.
  • On peut dire que la réconciliation nationale a encore du chemin à faire.
  •  
  • La réconciliation n’existe nulle part ailleurs. C’est le vivre ensemble qu’il faut. Le diable a mis en nous l’orgueil qui fait qu’on ne peut pas se réconcilier. Ce que nous demandons c’est le vivre ensemble, dans notre diversité.

Que faire pour éviter une nouvelle crise politique ?

  • Ce sont les gens qui veulent qu’il ait la crise. Dieu nous a enlevé de la crise trois fois en 1999, 2002, 2011. On dit qu’il n ya pas deux sans trois. Il y a eu les trois crises. Celui qui veut encore envoyé la crise va trouver Dieu sur son chemin.  Faut éviter de prendre le couteau pour nous tuer nous même.  Nous avons le couteau entre nos mains et satan l’a tourné vers nos poitrines. Evitons cela.  En 2010 on a fait l’élection il y a eu la guerre. On 2015 on a fait une élection sans violence.
  • Avant cette élection,  j’ai dit lors d’une rencontre à l’ASCAD , que nous proclamons le divorce entre élection et violence en Côte d’Ivoire , et que célébrions le mariage entre l’élection et la paix. J’ai dit   que le Dieu de paix va nous donner une élection sans violence en 2015.   L’élection s’est déroulée et les perdants ont félicité le vainqueur.  Maintenant, qui veut chasser l’épouse paix pour ramener l’épouse violence ? Il nous faut rechercher le même chemin, pour l’ ‘élection de 2020, sans violence. Depuis des années, nous n’avons cessé de sensibiliser pour la paix. Houphouët Boigny a dit que la paix est la deuxième religion de la Côte d’Ivoire.   En Côte d’Ivoire nous  devons un monument pour l’éternel prince de paix.  Nous demandons à l’Etat, de bâtir maintenant un temple de la paix. Dans ce temple, il y aura cinq chambres. Une pour les catholiques,  une pour les protestants et évangéliques, une pour les églises Africaines révélées, une pour les musulmans, et  une pour les religions qui ne s’inscrivent pas dans ces quatre groupes.     Chacun doit prier pour la paix. On doit enseigner l’hymne national et la devise de notre pays,  et ce sont ses paroles que nous devons suivre. Travailler dans l’union et la discipline.
  •  
  • Vous avez un appel à lancer aux hommes politiques ?
  •  
  • Dans la vie il faut être reconnaissant. Le président Ouattara  fait des choses et on le lui retourne en mal.  Dieu recommande d’être reconnaissant.  Le président Houphouët l’a appelé quand il cherchait un économiste.  Il était déjà gouverneur de la BCEAO, poste réservé à un Ivoirien.  Il est venu et a fait le travail.  Lui et Bédié prenaient le même avion avec le président Houphouët.  Après la mort d’Houphouët, il y a eu des palabres, il  a accepté de  partir travailler  à l’étranger, au FMI. Quand il est revenu, il y a eu encore des palabres, pour dire qu’il ne peut pas être candidat. Dieu a fait qu’ il est arrivé au pouvoir, il a changé la constitution par référendum, pour permettre à tout le monde d’être candidat, d’être égaux devant la constitution. il ya encore des palabres. Il aurait pu le faire par l’Assemblée Nationale. En Afrique, plus on est vieux, plus on est sage. Je demande à a classe politique de préserver la paix. Quand le président Houphouët a dit que la Côte d’Ivoire sera le pays le plus riche de l’Afrique on ne le croyait pas. Il a commencé par  l’agriculture et nous sommes premiers dans la production du cacao et d’autres cultures.  Il aurait pu commencer par exploiter le sous sol, mais il ne l’a pas fait pour nous éviter que le diable nous envoie la guerre.  Fréquentons-nous, car nous sommes tous frères. Je souhaite que le 15 novembre de cette année, journée de la paix soit spéciale. Je demande que l’on appelle les hommes religieux pour les mettre en mission.  Ce 15 novembre nous voulons faire en sorte qu’il y ait prière partout sur le territoire du matin jusqu’à 14 heures. Et qu’ensuite qu’on partage un repas, qu’on fasse la fête, qu’on se réjouisse dans la joie. Dans l’église du christianisme céleste le prophète Oschoffa a choisi deux mois, ceux d’août et de novembre. Le 8 août 1976, c’était l’ouverture de la première paroisse en Côte d’Ivoire. Et le 29 novembre 1981 dernier dimanche du mois, il a organisé la première fête des moissons en Côte d’Ivoire, car l’église du Bénin était fermée. Ce jour là, le président Houphouët a délégué Auguste Denise , pour présider la cérémonie. Il y avait également ce jour là, le ministre Sery  Gnoleba, dont j’étais le chef de cabinet et la première femme ministre de la famille,  Jeanne Gervais. Le président Houphouët Boigny a choisi les mêmes mois pour l’indépendance et la journée de la paix. Il n ya pas de hasard chez Dieu.  Les 10 septembre, 19 octobre et 15 novembre  nous allons prier et ainsi jusqu’à la fin de l’année.. En septembre nous allons prier spécialement parce que c’est un mois difficile et je fais allusion aux événements douloureux qui sont survenus en septembre. La prière est l’ultime arme de l’humanité. Nous demandons qu’on donne une subvention à Ediemou, pour travailler. Les autres églises ont des subventions, alors que le président du forum des confessions religieuses n’a pas de subvention.  Dans  le livre  Abakouk au chapitre 2 verset 1à 3 il est dit je suis la tour, j’attends ce que Dieu dit et venir l’annoncer.  Proverbe 29-18 dit ‘’ le peuple sans révélation est comme un véhicule sans frein’’. Et le live d’Amos 3 verset 7 dit ‘’Dieu ne fait rien sans au préalable le révélé aux prophètes ce qu’il veut faire’’. Nous devons attendre la révélation de Dieu.   Que l’autorité donne des moyens au forum pour travailler. Je remercie le président Honoré Guié. Je salue le cardinal  Koutouan, le bishop bony, l’iman Koudous à qui je souhaite prompt rétablissement. Je salue  tous les ONG qui  ont accompagné forum des confessions religieuses. Nous ne devons pas désobéir à Dieu. Je remercie le président Alassane Ouattara qui m’a aidé à rester en vie. Si je ne reconnais pas ce qu’il a fait pour moi, c’est que je ne reconnais pas les bienfaits de Dieu. Dans mon église, je dis vivons ensemble, car il y a un seul Dieu, un seul jésus, un seul prophète Pour la Côte d’Ivoire, je dis nous avons un seul pays, un seul président Houphouët Boigny, et toutes les religions avec ses 313 prophète, les élus, nos prophètes de la Côte d’Ivoire dont papa nouveau. N’oublions pas que le 11 a oût jour de la tabasky, est tombé un dimanche, nous avons un seul Dieu.
  •  
  • Réalisée par Calvin Wandji 

Calwanfr@yahoo.fr

PARTENAIRES