Diaby Lanciné, Dg du Fer: Conditionnalités du Mcc à la Côte d’Ivoire « Voici ce que les Usa nous exigent…»

Monsieur le Directeur général, juste après l’admission de la Côte d’Ivoire au Mcc, la partie américaine avait posé des conditionnalités au Fer. Où en sommes- nous ?

Pour que la Côte d’Ivoire soit éligible au Mcc, les Usa avaient posé un certain nombre de conditions sur bon nombre d’entreprises ivoiriennes dont le Fonds d’entretien routier,(Fer). Pour ce qui nous concerne, le nombre d’administrateurs est passé de huit à 12. Nous attendons la nomination des nouveaux administrateurs et la confirmation des anciens afin que notre Conseil d’Administration soit aux normes exigées par le Mcc. Aussi, Les Usa ont demandé que les ressources du Fer soient augmentées de 20% la première année et les autres années de 10% au moins. Ce que nous respectons.

Pouvez-vous revenir sur ce que vous avez dit toute à l’heure aux chefs d’entreprises en charge des travaux d’entretien routier ?

Après avoir apuré les dettes des entreprises du secteur de l’entretien routier, le Fonds d’entretien routier( Fer) paye régulièrement ce qui leur est dû. Nous avons ténu donc à ce Programme d’entretien routier,(Per 2018) soit validé pour que nous ayons notre boussole et nos repères pour travailler. L’engagement que nous avons pris au nom de l’institution, sera respecté. A savoir que tous les travaux exécutés dans les règles de l’art seront payés dans les délais prescrits. Nous sommes en train de prendre des dispositions en interne, pour recruter des ressources humaines de niveau requis dans la démarche qualité conformément à notre certification en vue.

C’était donc jusque- là, pas le cas quand vous parlez de travaux exécutés dans les règles de l’art ?

Nous pensons que les contrôles se faisaient. Mais l’innovation que nous avons introduite porte essentiellement sur la convention que nous avons signée avec le Laboratoire du bâtiment et des travaux publics( Lbtp). Pour nous assurer que tous les travaux payés sont correctement exécutés à travers un rapport que nous fera le Lbtp pendant l’exécution des travaux.

A quand les premières sanctions s’il devrait avoir des entreprises à sanctionner ?

Le Fer a les moyens de sanctionner une entreprise adjudicataire. Parce que tous les travaux sont cautionnés( …) Lorsque nous considérons que les travaux ne sont pas correctement faits. Nous faisons appel à tous les engagements cautionnés de l’entreprise en question, jusqu’à ce que nous rentrions dans nos ressources. Nous demandons à l’Agence de gestions des routes( Ageroute), de prendre toutes dispositions pour que les travaux soient bien exécutés. Egalement aux entreprises, nous les invitons de travailler dans les règles de l’art.

www.afrikchallenges.info

PARTENAIRES