Forum AGOA: La 18ème session se tient en Août à Abidjan

L’Ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire, a organisé le mardi 25 juin, au centre Andrew Young pour la promotion de l’entrepreneuriat, une session d’information sur la loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA). Ce, en prélude à la 18ème session du forum de l’AGOA, qui se tiendra du 4 au 6 août à Abidjan. Selon Kara Diallo, spécialiste AGOA, cette loi a pour objectif d’accroitre le commerce et  les investissements avec l’Afrique Sub- saharienne, pour stimuler la croissance, encourager l’intégration économique et faciliter l’intégration de cette partie du continent à l’économie mondiale. Mais aussi promouvoir  un plus grand accès aux opportunités entre investisseurs américains  et entrepreneurs africains. Depuis 2000 a-t-il ajouté, l’Agoa a permis a plus de 6400 produits  originaires des pays éligibles d’accéder au marché américain en franchise de douanes, sans contingentement. En 2019, 39 pays dont la Côte d’Ivoire, sont éligibles à l’agoa. Parmi eux, 25 pays sont éligibles aux bénéfices accordés pour les vêtements et produits textiles.  Les pays éligibles doivent répondre à certaines conditions dont la bonne gouvernance. En outre, les produits doivent être d’origine locale et exportés directement vers les Etats Unis. En 2018 , la Côte d’Ivoire  a exporté des produits d’une valeur de 1.211.675.214 dollars américains grâce à cette loi. Les produits ivoiriens ont bénéficié de franchise de droit de douane dans le cadre du système généralisé de préférence (gsp) et de l’agoa pour une valeur de 218.444.638 dollars américains, a dit Kara Diallo.  En 2017, la Côte d’Ivoire a lancé sa stratégie AGOA. L’Objectif étant d’accroitre  les exportations vers les Etats Unis de 1,164 à 3,5 milliards de dollars en 2025. Cette exportation porte essentiellement sur les produits tropicaux dont le cacao et ses dérivées, le manioc, les fruits tropicaux, le karité, le cajou et le textile.  Le commerce entre les Etats-Unis et les pays africains dans le cadre de l’agoa, se chiffre à 36 milliards de dollars en 2015, contre 50 milliards en 2014. Les plus grands exportateurs sont le Nig&eacut e;ria, Afrique du Sud, l’Angola  et le Tchad, avec les produits pétroliers. En 2015, l’AGOA a été prolongé jusqu’en 2025.

Calvin Wandji

PARTENAIRES