Bouaké: JAAD 2018, plus 56000 emplois offerts au jeunes dans l'hévéaculture.

Les 7ième journées de l’administration agricole délocalisée ont été une vitrine pour l'association des professionnels du caoutchouc naturel de côte d'ivoire (APROMAC) de présenter aux jeunes des régions du centre, les nombreuses opportunités d'emplois qu'offre la culture de l'Hévea. C'était le vendredi 19 Octorbre à la salle des fêtes de la mairie de Bouaké. Dans sa communication monsieur Konan Albert, secrétaire exécutif du Fond Hévéa au niveau de l'apromac a expliqué le besoin criard de saigneurs dans ce secteur agricole. " Nous avons donner un coup d'accelerateur à l'hévéaculture depuis les années 2009. Aujourd'hui nous avons pu établir des superficies, mais nous sommes au stade d'un besoin important. Pour le métier de saigneurs; nous avons besoin de 56000 saigneurs pour les quatre prochaines années. Et pour ça nous sommes venus dire aux jeunes de a région qu'il y a une opportunité qui s'offre eux" a indiqué le secrétaire exécutif. poursuivant il soutient que ces emplois qui s'offrent à toute les catégories jeunes vient répondre au problème du chromage surtout pour les jeunes en zone rural. Au-delà des emplois que cette culture peut générer, il y a l'aspect protection de l'environnement tant au niveau de la reforestation qu'au niveau de la pluviométrie surtout pour les zones dites arides. "on peut reforester certaines zones qu'on estimait marginalisées avec l'Hévéa et utiliser toutes les fonctions de cet arbre pour gagner, et l'argent et améliorer l'environnement pour toutes nos générations à venir" a faisait savoir Konan Albert. Enfin il a rassurer les acteurs de l'heveaculture que l'action de l'Apromac ne se limite pas  offrir des plants aux planteurs mais apporter une assistance technique, un appui pouvant leur permettre de réussir leur plantations. C'est pourquoi il a invité les volontiers à se mettre en organisation. Cette méthode facilite l'apport d'aides nécessaires.

 Venance Sery

PARTENAIRES