Yamoussoukro/ Journées sur les Changements climatiques. Le Ministre Remi Allah Kouadio: « La Cop 22va relever les défis de celle de Paris»

« Les défis climatiques à l’aube de 3ème millénaire» ,tel est le thème des journées sur le climat et l’agriCULTURE  ,organisées par l’Institut National Polytechnique Félix Houphouët Boigny(INPHB)de Yamoussoukro, en collaboration avec l’Université Polytechnic Mohamed VI du Maroc ,sous la sous supervision du Ministère de l’EVIRONNEMENT et développement durable. Les travaux ont démarré ce jeudi. Le Directeur Général de l’Institut Polytechnique de Yamoussoukro, Koffi N’guessan, s’est réjoui du choix de son institut pour abriter ses journées sur les changements climatiques et qui seront à l\'ordre du jour à la prochaine COP22 qui doit se tenir au Maroc. Mais, permettra de tisser d’excellents relations entre l’INPHB et l’université Mohamed VI Polytechnic et l’OCP. Pour le Directeur Général de l’INPHB, ces journées vont positionner son institut et réaffirmer la qualité de ses travaux de recherche. Ikken Badr, directeur général de l’IRESEN, représentant du comité scientifique de la COP 22 a souligné que la COP 22 du Maroc se veut un projet concret de négociations mis en place de fond vert de transfert de technologies et de développement, en vue d’apporter une réponse réelle en dérèglement des climats qui perturbes progressivement les schémas. Le ministre Remi Allah Kouadio a salué l’initiative. Il a dit que ces journées de réflexions permettront de régler l’épineux problème du réchauffement climatique. Pour lui, la tenue de la prochaine COP 22 au Maroc va relever les défis de celle de Paris. Ces journées de Yamoussoukro ont mobilisé plusieurs partenaires, entre autres, la REDD+, piloté par Marcel Yao, et le groupe SIFCA. Il faut signaler qu’en marge de ces journées, il y a eu, la signature de protocole d’accord entre l’INPHB, qui était représenté par son Directeur Général, Koffi N’guessan et l’université Mohamed VI Polytechnic du Maroc, représenté par Younes Berrada, directeur du développement des projets de cett e université. Ces assises ont pris fin ce vendredi. Roland Yao (correspondant)

PARTENAIRES