Derniere Minute
Désormais www.amanien.info sur tablette et smartphone. Contact: 40 01 35 92 |

Revalorisation des valeurs traditionnelles: Koné Adama intronisé chef coutumier à Morondo



14-05-2017

Société

amanien.info 40 vus
C’est dans une atmosphère festive, et un décor digne des grandes conventions que Morondo Sous-préfecture, localité située au nord de la Côte d’Ivoire, à plus de 600 Km d’Abidjan, dans le département de Kani, a célébré le 21 avril dernier, l’intronisation de Koné Adama comme chef coutumier du canton N’garadougou. Dans l’histoire de ce riche canton de 21 villages, ou la terre est propice à l’agriculture, Koné Adama, enseignant de formation, devient ainsi le cinquième chef coutumier, après les patriarches Kilo, Vassiné, Tazo, et Soma, son père. Cet évènement qui intervient dans un contexte ou le chef de l’Etat, Son Excellence Alassane Ouattara, a remis en scelle la place combien importante des chefs traditionnels et coutumiers dans les sociétés modernes, a réuni les autorités administratives, notamment le Préfet de Kani, le sous-préfet de Morondo, le maire de la circonscription de Morondo, Koné Lassiné, le Pr. Ouattara André, représentant du PAN Guillaume Soro, et enfin l’honorable Koné Aboubacar Sidick, député des Sous-préfectures de Morondo, Fahadjadougou et Djibrosso, par représentant du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko. De nombreux ressortissants de Morondo en général, et en particulier ceux de la famille du patriarche Kilo, sont aussi venus de tous les coins du pays, tant personne ne voulait se faire narrater l’évènement. Les chefs des 21 villages, dépositaires des us et coutumes, n’ont pas manqué à l’appel, encore moins d’éminents responsables traditionnels de Nonholo, Kébi, et autres qui ont gardé les vielles relations avec N’garadougou. Conformément aux us et coutumes d’ailleurs, ils sont arrivés quelques jours avant la cérémonie pour préparer l’aspect traditionnel. Point n’est besoin de se poser des questions sur l’aspect folklorique. Oui, il y avait cinq types de danses traditionnelles sur les lieux. Autant dire que Morondo avait fait son plein. La cérémonie elle-même a été marquée par une série d’allocutions suivies par l’intronisation du nouveau chef du canton N’garadougou. Dans leurs discours, les différents intervenants ont été clairs : ‘’ La fonction de roi, ou de chef traditionnel n’étant pas qu’honorifique, il vous revient d’être le principal gardien des valeurs traditionnelles de l’ensemble du canton’’, ont-t-ils exprimé à l’endroit du chef Koné Adama. Qui, visiblement, devra faire face à tout ce qui a fait la baraka de ses ancêtres, notamment l’union, le respect des coutumes et valeurs traditionnelles, du droit d’ainesse, la soumission, qui sont aujourd’hui en nette désuétude aujourd’hui du fait du modernisme. Mais cet historien de formation saura trouver le juste milieu pour régler les problèmes au cas par cas.
[...]

Actualités Société

PENSEE DU JOUR

Dans la recherche de la paix, de la vraie paix, de la paix juste et durable on ne doit pas hésiter un seul instant, à recourir, avec obstination au dialogue.
Devant le Corps diplomatique, 1er janvier 1970
FELIX HOUPHOUET BOIGNY

METEO

RECEVOIR NOS ARTICLES

Enregistrer votre Nom et votre Email et recevez nos bulletins d'informations hebdomadaire

THEME AUDIO DE LA SEMAINE

Antoinette KONAN

Antoinette KONAN

INVITE DU JOUR

 LE BILAN 2016 DU PORT AUTONOME DE SAN PEDRO AVEC LE DG Hilaire LAMIZANA

LE BILAN 2016 DU PORT AUTONOME DE SAN PEDRO AVEC LE DG Hilaire LAMIZANA

KIOSQUE A JOURNAUX

Amanien.info © 2017 Tous droits réservés