Derniere Minute
Désormais www.amanien.info sur tablette et smartphone. Contact: 40 01 35 92 |

Médias & Droits des enfants/ Dr Aboubacar Kampo (Représentant Pays Unicef): «L’Unicef veut un futur prospère pour chaque enfant»



14-04-2017

Société

amanien.info 70 vus
Le Réseau des acteurs des médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire (Ramede-CI) et son partenaire le Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) ont organisé hier à l’hôtel Tiama un déjeuner de presse pour présenter son Programme pays Objectif 2020 suivi d’une séance d'information sur le U-Report…
Le Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) en Côte d’Ivoire veut accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique de défense et de promotion des droits des enfants. Le mardi 11 avril à l’Hôtel Tiama, lors du déjeuner de presse organisé en partenariat avec le Réseau des acteurs des médias pour les droits de l’enfant en Côte d’Ivoire (Ramede-CI), le Représentant Pays de l’Unicef, Dr Aboubacar Kampo, a dévoilé le Programme pays baptisé «Objectif 2020» de l’organisation onusienne avec le slogan «Pour chaque enfant». A en croire le patron de l’Unicef-Côte d’Ivoire, le programme de l’organisation qui s’étend sur quatre ans au lieu de cinq. «Nous nous sommes alignés sur la planification du gouvernement ivoirien qui est de quatre ans jusqu’en 2020. Nous sommes convaincus à l’Unicef que la plus grande richesse de ce pays, ce n’est pas le cacao, ni le pétrole. Mais la plus grande richesse c’est l’homme. L’Unicef met un accent particulier sur ce point. Nous militons pour un plus grand investissement sur l’être humain. Et cet investissement doit se faire d’abord en faveur des enfants. Car, un pays qui se veut émergent et prospère s’affirme dans sa manière de s’occuper de ses enfants. (…) C’est pourquoi, nous voulons nous rapprocher de la presse», a-t-il indiqué avant de féliciter le président de la République Alassane Ouattara pour sa vision progressiste de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020. Dr Aboubacar Kampo a ensuite présenté les cinq priorités de l’Unicef pour les quatre prochaines années. Il s’agit du survie et du développement de l’enfant, tout particulièrement en ce qui concerne la santé, la nutrition, l’eau et l’assainissement. Pour le fonctionnaire onusien dans un pays qui aspire à la prospérité, chaque enfant a droit à des services de santé de qualité là où il vit. «Chaque enfant a le droit de manger à sa faim, une nourriture de qualité. Chaque enfant a le droit de vivre dans un environnement sain et a droit à de l’eau propre» a-t-il déclaré. Il a ensuite insisté sur les priorités de l’Unicef-Côte d’ Ivoire pour les prochaines années à savoir la protection des enfants contre la violence et l’exploitation, l’éducation, notamment l’éducation des jeunes filles, la prise de charge des enfants hors de l’école et l’éducation préscolaire, la lutte contre le Vih, tout particulièrement la prévention de la transmission du virus mère-enfant, la fin du Vih chez les enfants et les adolescents. Et enfin, l’engagement des jeunes qui reste est un des objectifs forts de l’Unicef en Côte d’Ivoire. Le budget de l’Unicef pour cette période, a-t-il précisé, est de 139,868,000 $US soit environ 83 milliards de F cfa. «Avec plus de 50% de sa population sous les 20 ans, la jeunesse est la plus grande ressource de la Côte d’Ivoire. Et l’Unicef veut un futur prospère pour chacun de ces enfants» a déclaré le représentant de l’Unicef en Côte d’Ivoire.

83 milliards de F cfa pour les enfants de Côte d’Ivoire en quatre ans

Le président du Conseil d’Administration du Ramede-CI, Mamadou Doumbia, s’est réjouit du partenariat entre son organisation et l’Unicef. «Nous voulons remercier l’Unicef. Car depuis 2016, nous travaillons avec le Fonds des nations unies pour l’enfance. Et, je pense que nous avons pu faire avancer la cause des enfants en Côte d’Ivoire», a-t-il indiqué. Cette rencontre a été également marquée par l’animation par le staff de l’Unicef d’une séance d'information sur le U-Report, cette plate-forme sms à travers laquelle les questions du sondage sont envoyées aux bénévoles répondants, «UReporters», qui à son tour envoie des réponses aux questions sans frais de facturation. La plate-forme de sondage permet ainsi aux citoyens de s'exprimer sur ce qui se passe dans leurs communautés. Avec U-Report, leurs opinions peuvent être amplifiées par les médias locaux et internationaux. Les journalistes ont été formés au mécanisme de fonctionnement du U-Report. Pour l’Unicef le U-Report donne une voix aux jeunes à travers leurs téléphones portables. «Le U-Report est du journalisme communautaire qui va permettre aux citoyens de se prononcer sur des question de société», a-t-il conclu.


[...]

Actualités Société

PENSEE DU JOUR

? Dans la recherche de la paix, de la vraie paix, de la paix juste et durable on ne doit pas h?siter un seul instant, ? recourir, avec obstination au dialogue. ?
Devant le Corps diplomatique, 1er janvier 1970
FELIX HOUPHOUET BOIGNY

METEO

RECEVOIR NOS ARTICLES

Enregistrer votre Nom et votre Email et recevez nos bulletins d'informations hebdomadaire

THEME AUDIO DE LA SEMAINE

PETIT STEPHANO

PETIT STEPHANO

INVITE DU JOUR

 LE BILAN 2016 DU PORT AUTONOME DE SAN PEDRO AVEC LE DG Hilaire LAMIZANA

LE BILAN 2016 DU PORT AUTONOME DE SAN PEDRO AVEC LE DG Hilaire LAMIZANA

KIOSQUE A JOURNAUX

Amanien.info © 2017 Tous droits réservés