Derniere Minute
Accéder à la plate forme de L’Association des Chefs d’Entreprises de Presse Numérique de Côte d’ivoire (ACEPNUCI) en tapant www.acepnuci.org | Désormais www.amanien.info sur tablette et smartphone. Contact: 40 01 35 92 |

Infrastructures économiques: La ville de Bouaké veut renouer avec le développement



17-02-2017

Nationales

amanien.info 518 vus
Aménagement de la voie qui traverse Bouaké du corridor sud au corridor nord sud, bitumage de la route principale de Tollakouadiokro (un quartier de Bouaké) à la zone industrielle et création d’une aire de repos au corridor nord, tels ont été les principales questions abordées lors de la rencontre d’échanges avec les populations tenue ce jeudi 16 Février 2017 au palais de carnaval de la mairie.Initié par l’État de côte d’ivoire et financé par la banque mondiale, ces différentes composantes s’inscrivent dans le projet de renforcement des infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des agglomérations secondaires (PIDUCAS). Elles visent en effet à mettre Bouaké sur les rails de la modernité. Deux fois 2 voies avec une terre pleine centrale pour une largeur de 36m sur une distance de 11km pour le compte de la première composante, deux fois une voie sur une distance 6km pour la seconde et une superficie de 8 hectares pour l’aire de repos sont les infrastructures bientôt en chantier. Pour monsieur Djibo Nicolas, maire de la commune ces réalisations devront permettre à la capitale de la région de Gbêkê renouer véritablement avec le développement, c’est pourquoi il a invité les populations à s’impliquer d’avantage dans la réussite de ce projet. « Bouaké est ce bien précieux que nous avons tous en commun, nous avons hérité d’une cité exemplaire de nos pères. A notre tour nous devons léguer une ville pleine d’espérance à nos enfants. Il nous revient de tout mettre en œuvre pour la réussite de ce projet » a indiqué le premier magistrat de la commune. Il en a profité pour lancer un appel pressant ; « nous prions d’être des porte-voix de ce projet auprès de nos jeunes frères soldats. Bouaké était sur le point de perdre ces investissements à causes des bruits des armes lors des dernières mutineries. Si jamais cela se répète, nous allons dire adieu à ce projet » a-t-il précisé. Monsieur BeketTchié Adrien chef de service environnemental àTerrabo, structure en charge du projet, a pour sa part rassuré les populations sur les mesures délocalisations et réinstallations de toutes les activités en bordure de la route qui seront touchées du fait l’élargissement de la voie. « Il ne s’agit pas de déguerpissement, il s’agit plutôt des actions de réinstallation. L’état à pris l’engagement vis-à-vis de la banque mondiale » a-t-il rassuré. Estimée à près d’une dizaine de milliard, ce prend projet est sensé démarré d’ici fin 2017 pour une durée de 12 mois.
Venance Sery
[...]

Actualités Nationales

PENSEE DU JOUR

« Nous n’avons qu’un objet de haine : la guerre, qu’une seule obsession : la paix, la paix des cœurs, la paix sociale, la paix entre les Nations. »
Séminaire du Bureau Politique
Yamoussoukro, 12 juin 1973
FELIX HOUPHOUET BOIGNY

METEO

RECEVOIR NOS ARTICLES

Enregistrer votre Nom et votre Email et recevez nos bulletins d'informations hebdomadaire

THEME AUDIO DE LA SEMAINE

Antoinette KONAN

Antoinette KONAN

INVITE DU JOUR

 Bilan et perspectives de la MUGEFCI avce SORO Mamadou PCA de la MUGEFCI

Bilan et perspectives de la MUGEFCI avce SORO Mamadou PCA de la MUGEFCI

KIOSQUE A JOURNAUX

Amanien.info © 2017 Tous droits réservés