Derniere Minute
Lancement officiel de la campagne de sensibilisation sur la bancarisation 2017 du Trésor Public | Désormais www.amanien.info sur tablette et smartphone. Contact: 40 01 35 92 |

FOOTBALL/ FRANCK KOFFI (PROS IVOIRIEN ÉVOLUANT A L’IFK AMAL EN SUÈDE) :‘’ MON RÊVE EST DE JOUER POUR L’ÉQUIPE NATIONALE DE CÔTE D’IVOIRE ‘’



21-11-2016

Sport

amanien.info 234 vus
Jeune ivoirien de dix-sept ans né à Yamoussoukro, il a choisi de devenir un joueur professionnel de football. Pour l’heure, cela lui réussit jusque-là. Ses premiers pas, il les a affûtés en Europe, précisément dans le centre de formation du Stade de Lausanne en Suisse. Après ce temps d’apprentissage, il évolue dans une équipe de Division d’honneur d’ES MALLEY en Suisse. Avant de se voir recruter, aujourd’hui en troisième Division Suédoise, dans le modeste club de l’IFK AMAL.
Lui, c’est bien Franck KOFFI. ‘’ Mon rêve est de porter un jour les couleurs nationales, et évoluer dans les championnats français ou espagnol ‘’, indique-t-il.
Bon joueur, rapide, très technique, discipliné et très
appliqué, c’est aussi un attaquant puissant doté d’un pied droit dynamique et d’une bonne vision de jeu.
Pour preuve cette saison,dans son nouveau club, il est déjà auteur de quatre (4) buts et trois (3) passes décisives. Au vu de ses prestations et de ses buts salvateurs, ses dirigeants et ses admirateurs osent même le comparer à Drogba, Eto’o, Aubamé yang. Mais, lui garde la tête sur les épaules. Il est vrai que tout n’est pas parfait, son défaut, c’est dans le jeu aérien, où son jeu de tête reste approximatif. Conscient de cela, il compte l’améliorer.
Le championnat ivoirien, Franck KOFFI le connaît bien. De passage en ce moment dans son pays natal, il veut profiter de ses vacances pour intégrer un club qui lui offrirait la possibilité de se mettre en jambes et garder le rythme.‘’ Mon championnat a pris fin, il me faut trouver un club au sein duquel je puisse évoluer’’, avance-t-il. Et d’ajouter, ‘’Si l’occasion se présentait, je n’hésiterais pas, je jouerai à fond pour montrer ce que je vaux ‘’. ‘’Et s’il y a un club qui me séduit tant, c’est bien le club des Académiciens de l’AFAD’’, conclut-il.
Par ailleurs, il est fier de la nouvelle génération de footballeurs ivoiriens dans laquelle il aimerait bien se fondre. Cependant, il ne veut pas brûler les étapes, voire précipiter les choses, il sait bien que seul le travail paie. Partant, il continue de travailler afin que le moment tant attendu arrive.
Considéré comme l’un des futurs meilleurs espoirs du football ivoirien, il est actuellement un joueur indispensable dans son nouveau club où il s’affirme match après match devenant l’idole des supporters.


INTERVIEW FRANCK KOFFI (Joueur ivoirien évoluant à l’IFK AMAL en Suède)

Franck KOFFI est un jeune espoir ivoirien de 17 ans. Il évolue dans le championnat suédois, à l’IFK AMAL. En vacances au pays, nous l’avons approché, et il s’est livré à nos questions.

Amanien.info : Franck KOFFI, présentez-vous à nos lecteurs ?

Franck KOFFI - Je suis Franck KOFFI, jeune footballeur ivoirien de 17 ans natif de Yamoussoukro, ville au centre de la Côte d’Ivoire. Je joue aujourd’hui en 3ème Division suédoise, à l’IFK AMAL.

Amanien.info : Comment est venue cette idée de jouer au football et devenir un joueur professionnel ?

Franck KOFFI -Comme tout enfant, dès mon bas âge, je tapais au ballon, j’en ai fait mon dada et voilà.

Amanien.info : Avez-vous eu la bénédiction de vos parents pour réussir votre carrière de footballeur ?

Franck KOFFI -Oui, mais au départ, personne ne croyait si ce n’est que ma mère. Elle a été pour beaucoup dans mon ascension et je lui suis reconnaissant pour cela.

Amanien.info : Dans quel club, évoluez-vous en ce moment ?

Franck KOFFI -J’évolue en ce moment l’IFK AMAL en Suède, précisément en troisième Division. Je viens d’accéder en deuxième Division Suédoise. Pour mes débuts dans le football, j’ai intégré le centre de formation du Stade de Lausanne en Suisse à l’âge de 9 ans. Par la suite, j’ai évolué avec trois (3) clubs de Division 4 et c’est après que je suis allé en Suède. Il y a un Agent qui me suivait depuis la Suisse qui a jugé que j’étais apte à évoluer à un niveau supérieur.

Amanien.info : Comment s’est déroulée votre saison ? Quelle est la situation de ton club à la fin de la saison ?

Franck KOFFI -Ma saison s’est déroulée dans deux endroits différents. D’abord en Suisse à l’ ES MALLEY de Lausanne en Division 4, où j’ai inscrit un total de 7 buts en une dizaine de rencontres. Et l’autre moitié de la saison en Suède avec l’IFK AMAL où j’ai inscrit 4 buts et 3 passes décisives. En Suède, mon adaptation a été vite faite. En Suisse, le football plus technique tandis qu’en Suède, le football est basé plus sur le physique. Malgré cette différence, j’ai pu m’adapter et marquer 11 buts sur l’ensemble de la saison. Je peux le dire, ma saison a été positive.

Amanien.info : Comment vous avez contribué personnellement à la montée de ce club suédois ?

Franck KOFFI -Je pense que j’ai contribué à l’accession de mon équipe en Deuxième Division, de par ma vitesse, ma puissance et mon sens du but.

Amanien.info : Quelles sont vos ambitions pour la saison prochaine qui s’ouvre en Avril 2017 ?

Franck KOFFI -Mes ambitions sont de plusieurs ordres. Le plus important pour moi, c’est de travailler dur pour garder ma forme. Je veux marquer beaucoup de buts pour améliorer mes performances et permettre à mon club de monter en première Division. Et loin sans faux, amener les clubs les plus huppés à s’intéresser à moi. Je pense aux clubs français et espagnols.

Amanien.info : Rêvez-vous de porter un jour les couleurs nationales ?

Franck KOFFI -Ah oui. C’est le rêve d’ailleurs, de tout joueur professionnel. Je veux un jour arborer le maillot ivoirien car je veux jouer pour mon pays. Il n’y a pas meilleure ambiance que celle qui prévaut au sein de l’équipe nationale. Et cette ambiance, je veux la vivre. Pour cela, je travaille beaucoup pour franchir les étapes et y arriver un jour si Dieu le veut. Je suis très admiratif des joueurs comme Kader Kéita, Drogba Didier…et aussi des nouveaux joueurs comme Jonathan Kodja, Gervinho, Sery Dié…

Amanien.info : Que pensez-vous des chances de l’équipe nationale A à la CAN et aux Éliminatoires de la Coupe du monde en Russie ?

Franck KOFFI -Il y a beaucoup de jeunes, je pense qu’il y a du talent et qu’on peut faire quelque chose.

Amanien.info : Pensez-vous avoir votre place actuellement en équipe nationale ?

Franck KOFFI -Actuellement, peut être que non, mais peut-être plus tard. Je continue de travailler pour mériter ma place au moment voulu.

Amanien.info : Suivez-vous le championnat ivoirien ?

Franck KOFFI -Je suis beaucoup le championnat ivoirien. Je connais l’Asec, l’Africa, le Séwé Sports, l’AFAD. J’aimerais bien intégrer un club de première Division de Côte d’Ivoire pendant mon séjour ici en vue de continuer de travailler, garder la forme afin de mieux aborder la saison prochaine dans le mois d’Avril 2017. Mes choix sont portés sur l’Asec et l’Africa, mais j’ai un penchant pour l’AFAD. Cependant, au-delà de ces trois équipes, le plus important est de pouvoir jouer et j’accepterai ce que j’aurai sous la main.

Amanien.info : Quelle différence faites-vous entre le football européen et le football africain ?

Franck KOFFI -En Afrique, il y a de la qualité, il y a plus de talents mais sauf qu’il manque d’organisation et de discipline. Contrairement à l’Europe où il y a de la discipline, de l’organisation, de meilleures infrastructures, des moyens nécessaires pour ta progression, voire pour ta réussite.

Amanien.info : Quels sont les championnats dans lesquels vous aimeriez jouer plus tard ?

Franck KOFF -La Ligue 1 de France, la Bundesliga et la Liga Espagnol où évolue mon équipe de rêve le FC Séville.

Amanien.info : Quels conseils pouvez-vous donner aux plus jeunes qui souhaitent embrasser un jour ce métier de footballeur ?

Franck KOFF -Je leur dirai que ce n’est pas du tout facile. Il faut s’armer de courage, d’abnégation, il faut aimer ce qu’on fait et travailler davantage…

David KOUAME(davidkouame78@yahoo.fr)

[...]

Actualités Sport

PENSEE DU JOUR

Dans la recherche de la paix, de la vraie paix, de la paix juste et durable on ne doit pas hésiter un seul instant, à recourir, avec obstination au dialogue.
Devant le Corps diplomatique, 1er janvier 1970
FELIX HOUPHOUET BOIGNY

METEO

RECEVOIR NOS ARTICLES

Enregistrer votre Nom et votre Email et recevez nos bulletins d'informations hebdomadaire

THEME AUDIO DE LA SEMAINE

Antoinette KONAN

Antoinette KONAN

INVITE DU JOUR

 Mme la Ministre de la sante GOUDOU Raymonde a propos de operation Elephant a ADJAME ROXY

Mme la Ministre de la sante GOUDOU Raymonde a propos de operation Elephant a ADJAME ROXY

KIOSQUE A JOURNAUX

Amanien.info © 2017 Tous droits réservés