Simone Gbagbo face à la presse:  » La candidature de M. Ouattara est anticonstitutionnelle »

115
0
Share:

L’ ex première dame Simone Gbagbo était face à la presse le mardi 11 août 2020 à Abidjan. Selon elle, la candidature du président de la République Alassane Ouattara pour un 3ème mandat est anticonstitutionnelle.
 » Cette candidature viole la constitution, au moins en son esprit, telle que formulée par les auteurs même de ce texte » a- t- elle dit.  » Nous ne disons rien de nouveau, puisque les proches collaborateurs notamment l’actuel ministre de la Justice, M. Sansan Kambilé, son Conseiller Spécial en charge des Affaires Juridiques et Institutionnelles, M. Cissé Bacongo, de surcroît, membre du Comité des experts commis à la rédaction de la Constitution, se fondant sur l’article 183, se sont attelés à expliquer à l’Assemblée Nationale et sur des plateaux télé, que du point de vue de la Constitution actuelle, il était impossible à M. Alassane Dramane Ouattara de briguer un 3è mandat » a-t-elle ajouté.
Selon Simone Gbagbo, un chef de l’État ne peut pas dire et se dédire, surtout devant sa nation. « Le respect de la parole proférée et donnée, le respect des engagements pris, doivent plus que jamais, être observés en politique » a-t-elle noté. Elle a souhaité que face à la vague de mécontentement que les forces de l’ordre encadrent les différentes marches de protestation contre un 3è mandat d’Alassane Ouattara.
L’ex première dame a demandé au chef de l’Etat de prendre un décret d’amnistie pour rendre l’ ancien président Laurent Gbagbo éligible.

Share:

Leave a reply