Tabaski ou l’Aïd-el-Kebir 2020: Touré Adama prévoit 500 kits alimentaires pour les enfants de Gbêba

67
0
Share:

Sans espoirs ni parents, les enfants qui dorment à la gare routière d’Adjamé, célébreront l’Aïd-el-Kebir où  la Tabaski de cette année dans l’allégresse et la joie. En effet, pour cette fête de partage et de ‘’Sambê-Sambê’’, ils auront à leurs côtés El Hadj Touré Adama, président de la Coordination nationale des gares routières de Côte routières de Côte d’Ivoire (CNGR-CI). L’information a été donnée par le n°1 de la Coordination lui-même à l’occasion d’une conférence de presse le 24 juillet dernier. C’était à gare Gbêba d’Adjamé. Donnant les raisons de sa présence parmi ces enfants ce jour là, Touré Adama,  a expliqué qu’i serait incongru de célébrer cette fête avec ses enfants biologiques, et laisser ceux de la gare dans le chagrin et le désespoir. «(…) Chacun de nous a une étoile, un destin terrestre et un destin spirituel. Dans sa Miséricorde, Dieu, le Tout-Puissant, a voulu que ces enfants soient ‘’les miens’’. Ils vivent ici à la gare, font tout à la gare. Ils ne savent où aller. La gare représente tout pour eux. Et aujourd’hui, ils investissent toutes leurs confiances en moi. Je ne saurais trahir cette marque de confiance, ni vis-à-vis de moi-même, encore moins vis-à-vis  du Créateur Suprême qui aura voulu que les choses en soient ainsi. Le jour de la fête, il n’y a rien à manger à la gare. Car, toutes les vendeuses sont musulmanes. Ces enfants ne resteront tout de même pas dans la faim et la souffrance, quand on sait que c’est un jour de partage, de communion, d’allégresse et d’immenses joies ». Et au président Touré Adama de préciser que ce sont plus de 500 kits alimentaires qui leur seront distribués. «(…) Nous n’allons vraiment pas lésiner sur la bouffe. On mettra le baquet à ce niveau de sorte bien satisfaire ces enfants. Ils seront égaillés et retiendront longtemps  cette fête. Quand Dieu vous a investi d’un  destin de transporteur, et patron de gares, vous devez en mesurer la plénitude et convenablement faire le travail selon sa volonté », précise l’orateur. Qui a souligné que la prière sera dite par Sylla Maozou, imam de la mosquée Zawiya de la gare Gbêba.

Share:

Leave a reply