Fédération des tradipraticiens de santé et de naturothérapeutes: Ano Kouao Daniel  » Il faut que nous soyons unis »

37
0
Share:

Le président de la fédération des tradipraticiens de santé et de naturothérapeutes de Côte d’Ivoire Ano Kouao Daniel, estime que ladite fédération se porte tant bien que mal.  » Nous poursuivons nos activités bien que la fédération ait été divisé par le directeur du programme national de promotion de la médecine traditionnelle Kroa Ehoulé.En notre qualité de premier président fondateur de la fédération, nous détenons l’ agrément ainsi que le journal officiel. Nous sommes à la tâche et tenons nos réunions chaque deuxième mercredi de tous les mois » a-t-il dit. En ce qui concerne la lutte contre la covid-19, le président de la fédération soutien qu’ il dispose des médicaments, pour soigner les maladies opportunistes.
 » Nous avons déposé des médicaments au programme de médecine traditionnelle, mais nous n’ avons pas eu de suite. Sachez qu’ avant la pandémie, nous disposions des solutions contre la grippe, la pneumonie, la toux, l’ asthme, l’ hypertension artérielle, le diabète, qui sont les maladies opportunistes du coronavirus. Nous avons le regard tourné vers l’État et souhaitons qu’ il associe la fédération que je dirige à la lutte, pour que nous puissions jouer notre partition » a-t-il dit.

Il lance un appel aux praticiens de la médecine traditionnelle, pour qu’ il se prenne au sérieux, mais surtout qu’ ils s’ unissent pour être plus fort.  » C’ est nous qui avons créé la fédération et s’ il y a lieu de porter une nouvelle personne à la tête, que cela se fasse dans les urnes. On ne doit pas chercher à nous imposer un passage en force. En Afrique le linge sale se lave en famille.Nous avons nos médicaments à faire analyser et c’ est un véritable défi pour les tradipraticiens. Je lance encore un appel à l’ union de tous les praticiens autour de moi pour relever ensemble ce défi » a indiqué Ano Kouao.
C.W

Share:

Leave a reply