Décès du premier ministre: La nation rend hommage à Amadou Gon Coulibaly

74
0
Share:

Les obsèques du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8juillet, ont débuté par la cérémonie d’ hommage de la nation, qui s’ est déroulée le mardi 14 juillet sur l’ esplanade du palais présidentiel. Le président de la République Alassane Ouattara et son épouse, le président du Sénégal Macky Sall, les premiers ministres du Burkina Faso et du Niger, ministre Français des affaires étrangères Jean Yves Ledrian et les représentants de plusieurs chef d’ Etat , ont pris part à cette cérémonie d’ hommage très émouvante. Au titre des témoignages, Kandia Camara, ministre de l’ éducation nationale, a salué la mémoire d’ un compagnon de lutte, d’ un conseiller, d’ un confident.  » J’ aurais aimé faire cette intervention lors de son investiture comme président de la République. Je salue son engagement et son sens du devoir. C’ était un homme de conviction qui avait une grande capacité d’ écoute et de négociation » a-t-elle dit.

Patrick Achi, secrétaire général de la présidence de la République, a rappelé que le défunt à participer le 8 juillet à son dernier conseil des ministres, avec sa gaité habituelle. » Il a accompli sa mission avec courage .Il était intransigeant dans son travail » a -t – il souligné. La grande chancelière Henriette Dagri Diabaté, a quant à elle prononcé l’ oraison funèbre d’ Amadou Gon Coulibaly.  » On n’ entendra plus le lion rugir. Le père, le fils , le compagnon, s’ est couché pour toujours » a-t-elle déploré. Elle a relevé les qualités humaines et professionnelles du disparu,  » un travailleur infatigable , loyal et fidèle à son mentor ». Et souhaité que le deuil qui frappe la Côte d’Ivoire serve de ciment pour la consolidation de la paix.
Le chef de l’État a élevé Amadou Gon Coulibaly, à titre posthume, au grade de dignité de grand croix de l’ ordre national, la plus haute distinction honorifique. La cérémonie a été clôturée par un défilé militaire. Le premier ministre sera inhumé le 17 juillet à Korogho.
Calvin Wamdji

Share:

Leave a reply