PRESS-CLUB UNJCI : LE PROFESSEUR  ABOU KARAMOKO (PRÉSIDENT DE L’UFHB) ÉTAIT FACE  A LA PRESSE

127
0
Share:

Pour son Press-club, le mardi 7 juillet 2020, à la Maison de la Presse d’Abidjan,  l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire(Unjci)  a eu pour invité, le Professeur Abou Karamoko, président  de l’Université Félix Houphouët Boigny (UFHB).

Cette tribune  fut une opportunité pour  le Professeur Abou Karamoko, à qui le président de l’Unjci, Jean-Claude Coulibaly  a souhaité la bienvenue, de déconstruire le préjugé tenace relatif à ce qui se passe à  l’UFHB.

Deux thématiques ont été retenues pour cette rencontre, à savoir : ‘’Covid-19 : quelle université Houphouët Boigny ?  ‘’ Et ‘’ Quels rapports entre les syndicats et l’administration ? ’’

L’invité du jour a d’abord fait un exposé liminaire reposant sur le Bilan des activités de l’UFHB avant la crise sanitaire ainsi que  des Activités de l’UFHB pendant et après la fermeture des universités et perspectives.

Aussi,  a-t-il voulu d’emblée  faire  connaître la  vision de l’équipe de direction de l’UFHB, qui selon lui, est basée sur la construction d’une université innovante, performante, citoyenne et ouverte sur la société et le monde, en vue de former un capital humain de qualité pour le développement de la Côte d’Ivoire.

Poursuivant, il a indiqué que la mise en œuvre de celle-ci a permis à l’UFHB, d’obtenir des résultats tangibles dans les domaines de la pédagogie, de la recherche, de la coopération interuniversitaire et de la gouvernance.  Abordant le deuxième axe de son exposé, le Professeur a mis en lumière les acquis de l’UFHB pendant et après la fermeture des universités.

Selon son propos, pendant la fermeture des universités, en principe, les activités relatives à l’enseignement, à la recherche et à la coopération interuniversitaire ont été suspendues, du 18 mars au 24 mai 2020. Néanmoins, l’équipe de direction qu’il dirige a pris des dispositions novatrices qui ont permis la reprise des activités dans la mesure du possible.

Pour terminer, il a remercié l’UNJCI et tous les journalistes présents pour leur accompagnement, leur contribution pour aider l’UFHB à en faire chaque jour un peu plus.

David KOUAME

Share:

Leave a reply