Vagondo Diomandé équipe la coordination régionale RHDP Tonkpi

Share:

Ce sont au total, 1000 chaises et 4 motos que le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé a offert le samedi 27 juin à la coordination régionale du RHDP Tonkpi.

Selon le donateur, c’est une contribution dans le cadre de l’enrôlement lancé dans le Tonkpi. <<C’est une participation collective de tous pour impulser la dynamique de développement, que je demande. Faire en sorte que les frères qui sont dehors rejoignent l’assemblée que nous formons aujourd’hui. Faisons en sorte que chacun ait une place et joue sa participation. Ensemble, nous ferons bouger les montagnes>>, a fait savoir Vagondo Diomandé.

Albert Flindé, coordonnateur régional, a pour sa part remercié le donateur et invité les autres cadres à lui emboîter le pas. <<Qu’il y ait beaucoup de Vagondo pour le bonheur de la population. Ces dons seront répartis dans les 11 départements politiques que nous avons de sorte que le nom du général soit partout dans la région>>, a indiqué le ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur.

Prenant la parole, Konaté Sidiki a rendu un hommage au ministre Vagondo et à Dr Dely Mamadou pour leur efficacité sur le terrain, qui rend le RHDP fort dans le département de Biankouma.

A lire aussi:  FLINDE ALBERT (RHDP): » LA POLITIQUE, MAINTENANT, C’EST POUR LE DEVELOPPEMENT ET NON FAIRE DU BRUIT » 

<<Je voudrais dire merci à Dely Mamadou et au général pour ce qu’ils font pour les parents. Un parti politique fort est un parti qui a une base. D’un point de vue tactique et opérationnel, le compte est bon à Biankouma>>, s’est-il félicité. Pour lui, le Tonkpi a la plus grande richesse, la confiance du président de la République. Pour cela, dit-il, le Tonkpi doit démontrer au Président de la République qu’il est un peuple de confiance dans les résultats au cours de l’enrôlement et aux élections présidentielles à venir.

<<On ne veut pas de doute entre le président de la République et nous. Nous avons tous les élus pratiquement avec nous, en dehors de Zouan-Hounien. Sipilou qui était l’un des derniers bastions de l’UDPCI est tombé au RHDP. Il n’y a plus match>>, a-t-il terminé.

Olivier Dan correspondant ouest

Source: 7info

Share:

Leave a reply