Alphabétisation du secteur du transport: La  CNGR-CI à l’honneur

81
0
Share:

L’image est belle. Et confirme à juste titre ce commentaire de El Hadj Touré Adama, président exécutif de la Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (CNGR-CI) : « (…) En cet instant présent, ce sont des sentiments de joie et de bonheur qui m’animent. Les sentiments de joie, nous en avons toujours. Mais, certains sont plus sensibles, expressifs et poignants que d’autres. En effet, lorsque nous créons notre centre d’alphabétisation, on avait été vivement critiqué au motif que c’était un investissement non productif. Mais on était sûr de notre affaire, car conscient du grand taux d’alphabétisation du secteur. Aujourd’hui, les faits nous donnent raison à travers le Projet gouvernemental d’alphabétisation dans les gares routières. On était donc en avance sur le temps, et cette cérémonie sonne le glas à tous ceux qui m’en voulaient à l’époque. C’est la reconnaissance  de plusieurs années d’effort ». Il a tenu ces propos le 15 juin dernier lors de la remise de diplômes à trois animateurs de sa structure. Ce, dans le cadre du Projet d’alphabétisation dans les gares routières. Selon Touré Adama, ce projet  viendra donner un coup d’accélérateur  au développement du secteur du transport terrestre. Avec un point d’honneur  sur la pérennisation des sociétés. Dont nombre d’entre elles mettent la clé sous le paillasson, pour des raisons de gestion approximative ou opaque, liées en grande partie à l’analphabétisme. Et il serait incongru de toujours demeurer dans cet état de précarité notoire. Pour sa part, la Directrice de la Direction de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle (DAENF), Ouattara Maman a prodigué de nombreux conseils aux animateurs. « (…) Mérités la confiance placée en vous par Touré Adama. Vous avez eu droit à une formation de qualité et très assidue. Vous serez les premiers  à animer dans le centre de la gare routière. Soyez les amis des grandes personnes, en entrant dans leur moule. On ne s’énerve pas avec les grandes personnes », a-t-elle, entre autres,  dit en substance. Rappelons qu’au cours de la formation, les trois animateurs, Fofana Mamadou, Tondossama Khadidiatou et Dosso Fakoman, ont eu droit à plusieurs modules. Après avoir exprimé leur satisfaction, ils ont promis appliqué à la lettre les conseils de la Directrice.

Share:

Leave a reply