FER / CONSEIL D’ADMINISTRATION: DOUKOUA GODÉ DIT MERCI À OUATTARA POUR SON RETOUR AUX AFFAIRES

22
0
Share:

Le président de la Fédération des associations de consommateurs de Côte d’Ivoire (FAC-CI), Doukoua Godé,  réintègre à nouveau le Conseil d’administration  du Fonds d’entretien routier (FER). Joint au téléphone, le nouveau promu, qui fait actuellement valoir ses droits à la retraite, n’a nullement caché sa joie. «(…) Rendons gloire à Dieu, car toutes gloires Lui reviennent. Après, disons honnêtement merci au Président la République Son Excellence, Monsieur Alassane Ouattara qui a approuvé la liste du Conseil d’administration. Merci également au Prémier Ministre Amadou Gon Coulibaly pour l’honneur à nous faire et la marque de confiance placée en nous. Nous ne saurons oublier le ministre Amedé Kouakou, Patrick Achi, Secrétaire général de la Présidence, et M. Diaby Lanciné, le Directeur général du FER, celui là même qui traduit au quotidien les plans d’entretien du réseau routier Ivoirien. A ces remerciements,  j’associe tous ceux, qui de près ou de loin, ont concouru à cette promotion ». Et de poursuivre : «(…) Si notre réseau routier respire la bonne forme aujourd’hui,  et jouit d’une bonne presse auprès des populations, c’est parce qu’elle est bien entretenue. Il faut avoir le courage de remercier tous les auteurs de cette chaine d’entretien et les encourager à en faire davantage », note Doukoua Godé.  Dont la réintégration au Conseil d’administration du FER n’est guère surprenante, car, de toutes les structures de défense des consommateurs, il est assidu et constant sur le terrain. Centriste sur les bords, il prend position pour les consommateurs quand c’est nécessaire, et explique des différents projets de l’Etat quand cela s’impose. Il n’est donc pas un va en guerre absolu qui mène une défense aveugle. C’est un adepte du juste milieu qui fait l’affaire de tous. Il a même déjà pris part à des missions de sensibilisation sur le péage. Pour lui, il n’y a rien de plus gai qu’être honoré après avoir fait ses droits à, la retraite. Selon lui,  c’est la preuve de ce que vous avez bien fait, ce que vous devez pour le pays. C’e  st pourquoi, il a imploré le Bon Dieu  de toujours lui donner l’énergie de sorte à poursuivre sur cette lancée.

Koné Seyd

Share:

Leave a reply