ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU HAUT CONSEIL: LE DG DIABY BRAHIMA DRESSE UN BILAN POSITIF

25
0
Share:

Création d’une plate forme dénommée haut Conseil  du patronat des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire ( Hcpetr-CI) en vue d’instaurer l’ordre et la discipline dans le secteur du transport terrestre, reconnaissance officielle de cette organisation par l’Etat comme seule interlocutrice des transporteurs,  assemblée de validation des textes régissant l’organisation, installation des délégués sur l’ensemble du territoire national,  obtention d’importants appuis auprès des institutions internationales comme l’Union Européenne, plusieurs missions à l’intérieur, comme à l’extérieur du pays, ateliers de renforcement de capacités des instances dirigeantes, formation de capacités des délégués, diffusion et application des décisions concernant le transport,  minutieusement étudier toutes les questions relatives au transport, formation en continu des conducteurs. Ce long chapelet d’acquis par le haut Conseil du patronat des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire, a été égrené le 14 mars dernier à Novotel par Diaby Brahima,  son Directeur général. C’était à l’ occasion de son assemblée générale qui a réuni tous les délégués aussi bien de toutes les communes du district d’Abidjan, que ceux de l’intérieur du pays.  La salle s’est même avérée exigüe pour accueillir le trop plein de participants. Le ministère des Transports  était représenté par Koffi Kumassi, conseiller technique du ministre chargé des Directions régionales. C’est d’ailleurs celui-ci qui a ouvert les travaux de ces assises. Aux acquis ci – dessus énumérés, Diaby, du haut de la tribune, fiche en mains,  a ajouté : «(…) Avant  la création du haut Conseil, tous nos mouvements s’arrêtaient dans les gares. Mais aujourd’hui, avec notre propre organisation, et notre séreux, nous sommes au Fonds d’entretien routier (Fer), dans le Comité de lutte contre le VIH Sida, dans le Comité national de lutte contre la vie chère, au Fonds de développement de transport routier (Fdtr), dans la Sécurité routière », souligne-t-il, avec un regard emprunt de satisfaction. Clouant les détracteurs au pilori, le Directeur général du haut Conseil, a fermement rappelé que la division ne mène à rein, sauf au gâchis. C’est pourquoi, il a insisté sur le trityple honnêteté, engagement et rigueur pour l’essor du secteur. Il faut rappeler si besoin en était, que chacune de ses interventions était accompagnée par des applaudissements nourris. Avant lui, c’est la président du conseil d’Administration, Camara Abdramane qui est intervenu pour d’abord faire observer une minute de silence à l’endroit des grands du secteur comme feu Alou Braick, Kassoum Coulibaly, Yaya Fofana et récemment le doyen N’Zikan. Il a ensuite exprimer ses remerciements à toute l’assistance, et toutes les autorités présentes. Sans oublier toutes les autorités gouvernementales avec à leur tête, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et  Son Excellence le Président de la République Alassane Ouattara pour les immenses travaux de développement du pays en général et en particulier pour ceux des infrastructures routières.

Share:

Leave a reply